Pour la Journée Mondiale des Malades

                                



Voir ci-dessous, l'homélie De Bertrand Ecomard au CHP pour le dimanche de la Santé dont le thème était : « Pas sans l'Autre, l'autre »
puis un court témoignage d'un membre du groupe « Amitiés - Espérance »


Sur l'Evangile de Jésus Christ selon Saint Marc 1, 40-45 :

Un lépreux vient trouver Jésus : c'est l'histoire d' une belle rencontre en ce dimanche de la santé.
Rencontre d'un homme atteint par une maladie qui le ronge à petit feu avec un homme, Jésus, celui qui est Dieu, qui prend pitié et qui donne la vie.

Qui est ce Lépreux ?

C'est un homme atteint d'une maladie qui le fait souffrir, qui le sépare des autres hommes. Sa maladie de peau  le met à l'écart et empêche toute rencontre avec la société: il est donc exclu.

Aujourd'hui à Pau il n'y a sans doute pas de lépreux.
Et pourtant les lèpres ne manquent pas , en particulier celles qui blessent les hommes dans leur intégrité physique ou sociale :
- lèpres corporelles, les maladies, les handicaps de toutes sortes, lèpres du cancer, du sida, lèpre de la drogue et tant d'autres,
- lèpres psychologiques de toutes ces souffrances, de toutes ces blessures qui ont fait des noeuds dans notre coeur et qui parfois nous font nous sentir enfermés, bloqués dans une souffrance,
- toutes ces lèpres morales de la séparation, du divorce, de l'avortement qui blessent le coeur...
- il y a aussi toutes les lèpres de mon péché qui me collent à la peau parfois et que j'aimerais quitter.Ces lèpres qui  nous entraînent à mettre des barrières et à rejeter ceux qui sont différents.

Moi aussi je suis lépreux
, certainement, d'une manière ou d'une autre....
Alors que vais-je faire ?

Regardons le lépreux de l'Evangile.
Lui qui devait se tenir à l'écart des hommes, il a osé et s'est approché de Jésus, merveilleux d'humilité et de confiance. Il lui dit :  « Jésus, si tu le veux, tu peux me purifier ! »

Que fait Jésus
à la demande du lépreux ?
Au lieu de le fuir, comme les principes le voulaient, il le touche, il pose sa main sur lui, pour montrer qu'il partage la détresse de cet homme et qu'il veut l'en libérer. Jésus ouvre un chemin qui le libère définitivement, un chemin de résurrection et de vie.

Et moi ?
Est-ce que je vais m'approcher de Dieu pour lui remettre ma vie, comme cet homme, avec humilité et confiance ?
Le Seigneur m'attend pour m'accompagner et me remettre debout.
Peut-être aussi que, comme Jésus, j'accepterai de prendre part
à la misère de l'autre, mon frère, pour l'aider à se relever, pour entrer ensemble dans un chemin de fraternité, et de vie !

Les témoignages que certains d'entre nous ont accepté de nous livrer, vont nous montrer ces chemins d'ouverture de coeur et de vie fraternelle à la suite de Jésus, chemins qui nous relèvent et nous font vivre.


Témoignage pour le groupe Amitié Espérance :

Depuis quelques années, je participe au mouvement amitié espérance qui réunit une dizaine d'hommes et de femmes.
Ces rencontres s'adressent à des personnes qui ont eu ou qui ont encore des difficultés psychologiques ainsi qu'à leur famille et à leurs amis, si elles le souhaitent.
Nous nous réunissons une fois par mois le samedi après-midi.
C'est l'occasion de vivre un temps de partage et d'échanges  fraternels sous le regard de Jésus : nous nous réunissons un peu comme en famille pour avoir le soutien des frères, remettre notre vie à Jésus  et tenir bon.

L'une d'entre nous l'exprime dans le témoignage suivant :
« Seule et ayant connu la déprime, je ressens particulièrement les rencontres « d'Amitié Espérance » comme un moment familial très important pour moi, un moment de confiance, de compréhension et de simplicité dans la relation à l'autre, qui m'est très bénéfique »

Quant à moi, je peux dire que j'ai rencontré des frères, tous bien différents mais très respectueux les uns des autres et des faiblesses ou des blessures de chacun.
La prière nous unit et  je vois avec émerveillement des hommes et des femmes se redresser petit à petit en se soutenant les uns les autres, se mettre debout tout doucement :
j'y vois la délicatesse de Jésus qui respecte les hauts et les bas et  le temps de chacun.

Merci Seigneur pour tous ces frères que tu mets sur notre chemin.
Merci de tous ces témoignages qui nous montrent que ce chemin vers la Vie :
-  ne se fait pas sans l'autre, qui est mon frère,
- et sans toi Seigneur, qui est le tout Autre, toute puissance d' Amour
qui nous remet debout !

Que ta main
qui se pose sur nous, comme sur le lépreux,
ouvre les barrières et ranime l'Amour dans nos coeurs et dans le monde !
Et que ma main, celle de chacun de nous, ne quitte pas la main de JESUS et de MARIE.

Amen