Une assemblée nombreuse et chaleureuse a empli l'église Saint Martin pour accueillr notre nouveau curé, l'abbé Jean-Jacques Dufau, et l'équipe qui va l'épauler dans sa mission. Monseigneur Marc Aillet, qui avait déjà visité la paroisse, a présidé cette installation. 

  



Après la lettre de mission de Monseigneur Aillet, Emmanuelle, membre du conseil pastoral a présenté cette grande paroisse du Christ Sauveur.

                            

"Il était une fois, la paroisse la plus vaste de Pau ... Elle regroupe environ 30 000 habitants, multiples visages donc, représentant la diversité de notre société : on y trouve en effet de nombreux commerces, le marché, les halles, les grands centres de l'administration publique, la quasi totalité des Etablissements d'enseignement primaire, secondaire et supérieur publics et catholiques, la clinique Marzet, la prison, l'hypercentre historique et touristique de Pau.
Bref, une vraie paroisse digne de celles du début du christianisme.
Ce vaste territoire s'enracine aussi dans des histoires ...
Il était une fois, donc, 5 clochers aux caractères bien trempés :
Notre Dame, dont la statue élancée de la vierge qui la domine, nous invite à "risquer notre OUI aux imprévus de Dieu".
Saint Charles, la plus discrète, simple et moderne, mais qui a su rester chaleureuse et ouverte.
Saint-Jacques, remarquable entre toutes par ses clochers décapités et dont le Saint Patron nous invite en cette année jubilaire à nous mettre en chemin.
Saint Joseph, la plus révolutionnaire. En effet,en 1935, bien avant Vatican II, son fondateur avait voulu un autel où le prêtre serait face aux paroissiens.
- Saint Martin (et la chapelle St Louis de Gonzagues qui en dépend ) la plus ancienne, dans laquelle s'enracine l'histoire religieuse de Pau. En effet, l'église dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui se situe non loin de l'église d'origine du XVème siècle, dont il ne reste aujourd'hui que le clocher attenant au parlement de Navarre.

Le 24 novembre 2002, il fut demandé à ces 5 clochers de ne faire plus qu'un et de devenir la paroisse du Christ Sauveur, qui vous accueille aujourd'hui et dont l'objectif premier était de toujours mieux répondre à la triple mission confiée à toute paroisse: ANNONCER, CELEBRER, SERVIR.
Depuis ce jour, la première page de l'histoire de la paroisse du Christ Sauveur a donc commencé à s'écrire, grâce au dynamisme, à l'enthousiasme et à l'humour de ses trois curés in solidum : Bernard Harambillet, Pierre Dufourcq et Louis Pucheu, et de tous les autres prêtres qui les ont entourés et que nous portons dans notre prière aujourd'hui.
L'unité de la paroisse a commencé à s'exprimer avec le catéchisme, 
les marches et la récollection de carême, des célébrations communes (notamment la vigile pascale), le dimanche de l'Alliance, la fête de la paroisse, les démarches sacramentelles avec en particulier le parrainage pour la première communion, des initiatives communes entre les Etablissements catholiques d'enseignement, et, le sacrement des malades.
De nombreuses initiatives ont aussi vu le jour dans la paroisse au niveau de la solidarité, la dernière en date étant la création d'une maison d'accueil des familles de prisonniers. Nous avons la joie que notre diacre, Bertrand Ecomard, ait reçu pour mission le service de la solidarité.
Nous sommes bien conscients que de nombreuses pages de l'histoire de la paroisse du Christ Sauveur sont encore à l'état de brouillon. Et nous comptons sur vous, Monsieur le curé, pour continuer, ensemble, à les mettre au propre
."


La paroisse, c'est bien une réalité humaine qui a mis, ce jour-là, tout son coeur pour que la célébration soit belle : l'animation, les lectures, la beauté de la musique et des chants soutenus par la chorale, la participation active des enfants, des paroissiens et des prêtres par la prière, les fleurs ... rien ne manquait, sans oublier tous ceux qui ont travaillé dans l'ombre mais qui sont indispensables ...

 

 

 

                           

                          


Des symboles forts, des gestes ont ponctué la célébration pour souligner la mission du Curé.
ANNONCER : Monseigneur Aillet remets à l'abbé Jean-Jacques Dufau l'Evangéliaire pour proclamer la PAROLE DE DIEU.
"En signe de sa mission d'annonce de l'Evangile à tous les hommes, le nouveau Curé élève l'Evangile vers les quatre points Cardinaux"

 



   

Cette mission, Monseigneur Aillet l'a soulignée dans son homélie et devant les autorités locales qui avaient répondu à l'invitation.

 

En voici quelques extraits :

"J'ai pu prendre la mesure du territoire humain dans lequel vous êtes inséré.Votre challenge : continuer cette mission commencée par vos prédécesseurs et les fidèles laïcs (...)
A propos du texte d'Evangile sur le pauvre : il faut apprendre à deviner ses besoins, répondre à ses attentes (...) Puissions-nous construire la communion en considérant les autres comme les nôtres, même s'ils n'ont pas les mêmes idées, les mêmes approches ... Jean Paul II, dans sa spiritualité de la communion disait : "c'est être attentif à ce qu'il y a de positif dans l'autre"
Découvrez ce qui est positif dans vos prêtres de part leur mission, leur sacerdoce : le prêtre représente le Christ, il a le pouvoir sacramentel de le rendre présent ... Le prêtre qui enseigne ne donne pas son opinion, il enseigne la voix du Christ ... Que le Christ soit votre priorité (...)
Et vous, Monsieur le Curé, regardez ce qu'il y a de positif, de plus profond dans le coeur de vos fidèles laïcs, par le don de l'Esprit Saint (...)
Frères et soeurs, par le baptême et la confirmation, vous devez êtres aux avant-postes de la mission, et la première est le soucis des pauvres, le champ de la solidarité, mais il doit être éclairé par la Parole du Christ Jésus. Le nom, l'enseignement, la vie du Fils de Dieu doit être annoncé. N'ayez pas peur de l'annoncer, car c'est en Lui que le monde cherche cet Evangile de l'Espérance ...
"




                           
                                                        Profession de Foi



"Seigneur, Lumière des hommes, éclaire ton Eglise et tous ceux qui la gouvernent. Soutiens notre évêque dans sa mission. Conduis notre nouveau Curé et son équipe pastorale dans la foi, l'amour, la persévérance et la douceur pour faire grandir la communauté qui leur est confiée. Nous t'en prions (...)"


CELEBRER : Monseigneur Aillet accompagne le nouveau Curé au lieu de la FONTAINE BAPTISMALE, au lieu de la RECONCILIATION et au TABERNACLE

 

             

Avec le diacre Bertrand Ecomard, le nouveau Curé a accueilli les offrandes apportées par les fidèles.

             



 







      


SERVIR :
Les chants, l'orgue et la prière ont empli la nef de Saint Martin tout au long de cette célébration.
C'est donc avec joie, enthousiasme et humour que Monsieur le Curé Jean-Jacques Dufau s'est adressé à l'assistance.

            

La foi déplace les montagnes ... cette phrase de l'Evangile, le Seigneur me l'a donnée en regardant tout à l'heure le Pic du Midi d'Ossau depuis le boulevard des Pyrénées. Depuis mon arrivée au coeur de la ville, j'entends dire qu'il est difficile de stationner ... je ne sais si c'est grâce à '"idécycle", à "coxcity" ou encore à "idélib" ... ou bien encore à vos talents d'organisation ou votre vertu de prévoyance ... mais voilà, la belle nef accueille l'intensité de nos prières, résonne de la beauté de nos chants et se réjouit de l'amitié ou de l'estime réciproque manifestée par votre présence à tous : personnalités de la ville ou du département, paroissiens du Christ Sauveur ou de la Sainte Famille et d'autres relations tissées avec l'un ou l'autre de mes confrères de la nouvelle équipe sacerdotale appelée à servir la paroisse du Christ Sauveur.

La foi transporte les montagnes ... merci à vous, cher Monseigneur, pour votre confiance, car ... il fallait oser prendre le risque de mettre en place une nouvelle équipe de prêtres et de diacre pour relever les défis d'une évangélisation du coeur de la ville de Pau. En ce coeur de ville se croisent ou se rencontrent des jeunes collégiens, lycéens ou étudiants fréquentant l'un des nombreux établissements publics ou catholiques situés sur la paroisse, des commerçants de quartiers ou des rues piétonnes , des halles, les membres du personnel de la magistrature ou de la préfecture, des personnes sans domicile fixe et même les familles rendant visite à une personne malade dans une polyclinique ou purgeant une peine à la prison.
Comme l'apôtre Paul à Athènes ou les premières communautés établies à Corinthe ou à Rome, nous voici envoyés pour partager vos joies et vos espérances, vos inquiétudes et vos épreuves.
"Je voudrais annoncer l'Evangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les iles les plus reculées" disait Ste Thérèse de l'Enfant Jésus dont nous allons vénérer les reliques dans quelques jours. Que le Seigneur nous donne enthousiasme et persévérance pour annoncer son Evangile de Paix et d'Amour à tous ceux et celles que notre service sacerdotal et diaconal nous permettra de rencontrer.
Alors, merci à M. le Préfet, à Mme la Maire et aux membres de la municipalité paloise, à M. le Procureur Général, aux chefs d'état major ... aux conseillers généraux et municipaux. Je me permets de laisser à votre réflexion cette phrase prononcée dernièrement par le Pape Benoît XVI à Londres : "La religion n'est pas un problème que les législateurs doivent résoudre, mais elle est une contribution vitale au dialogue nationnal". Que la vérité de nos relations nous permette de respecter la force de notre foi et d'apprécier la profondeur de vos convictions. Chacun à notre place, nous voulons le meilleur et le plus beau pour nos contemporains, à plus forte raison si nous croyons qu'ils sont créés à l'image et à la ressemblance de Dieu. "L'homme contemporain écoute plus volontiers les témoins que les maîtres". Soyez assuré de la prière de la communauté chrétienne du Christ Sauveur pour l'exercice exigeant et exaltant de vos responsabilités au sein de notre cité, et pour que vous ayez à coeur de respecter la liberté des chrétiens face aux pouvoirs de ce monde
(...)

 

Qu'il me soit permis de remercier tous les prêtres présents. Certains ont oeuvré de longues années au service de notre Eglise diocésaine ou dans le monde, d'autres ont permis à la raison et à la foi de s'élever vers la recherche de la Vérité, d'autres encore sont au service de l'Evangile dans nos quartiers, dans les établissements de santé. "Le sacerdoce, c'est l'amour du coeur de Jésus" disait St Jean-Marie Vianney, patron de tous les curés du monde.
Chers paroissiens, cet amour du coeur de Jésus, vous l'avez perçu à travers les témoignages de vie spirituelle des Abbés Pierre Dufourcq, Louis Pucheu, Bernard Harambillet qui, jusqu'au début de ce mois de septembre, guidaient votre communauté chrétienne. Leur travail commun et fraternel, avec leurs prêtres coopérateurs ou auxiliaires et le conseil pastoral, permet aujourd'hui de concevoir de nouveaux projets pour le rayonnement de l'Evangile. Mais je ne peux oublier combien les habitants de ces quartiers de Pau ont été aimés par les chanoines Pambrun, Surce et Campo, les abbés Duchène, Léonard Costedoat, Aloïs de Laforcade et Paul Hayet ... N'oubiez pas leur vie donnée et priez pour que des jeunes et des adultes continuent de donner leur vie au service du Christ comme les 13 jeunes séminaristes de notre diocèse ... Oui, je vous l'affirme et je le crois : être prêtre aujourd'hui est une belle manière d'être homme ..."

             

Monsieur le Curé Jean-Jacques Dufau a ensuite présenté "les prêtres qui sont désormais au service de la paroisse et de tous ceux, jeunes et moins jeunes, qui fréquentent ce coeur de ville de Pau.
Le père Dominique Nalis qui sera surtout au service des jeunes collégiens et lycéens de la paroisse et du Béarn ... "Donde va Dominique ... à Madrid por las Jornadas Mondiales de la Juventud ..." Il est aussi responsable desJMJ : notre diocèse est aussi un diocèse d'accueil des jeunes pèlerins se rendant à Madrid. Mme la Maire, s'il fallait ajouter un titre à la ville de Pau, au mois d'août prochain, la cité royale sera aussi la ville de la jeunesse du monde.
Le père Robert Lavigne du Cadet, qui est aussi compositeur. Ses chants repris par les enfants et les collégiens de plusieurs départements français, le sont aussi au Canada et aux Seychelles.
Le père Szymon Brodowski, aumônier des scouts et des guides, a été ordonné en Pologne il y a trois mois ... A peine arrivé, dans l'enthousiasme de son jeune sacerdoce, il me disait : "Dans deux ans, St Martin sera plein tous les dimanches" ... et bien Szymon, tu vois, c'est déjà fait ... il nous faut continuer ...
Le père Marcel Daban ... c'est le prêtre en scoot de la ville ... Marcel, Dominique, Robert et Szymon touchent très bien guitare et piano ... alors Mgr, préparez-vous à faire la promotion d'un nouveau CD au succès garanti ... et soyez sûr que nous prendrons notre place à la prochaine fête de la musique au mois de juin ...
Le père Jacques Campagnes attentif aux évènements, il veille à ce que nos coeurs et nos vies soient ouverts et sensibles aux situations vécues par les habitants de nos quartiers et de notre ville.
Et enfin, M. Bertrand Ecomard, père de famille ... : Cher Bertrand, au sein de notre équipe, comme diacre permanent chargé de la solidarité, tu rappelleras à notre communauté et à ses pasteurs, l'attention aux plus pauvres, aux blessés de la vie et de la crise actuelle. Comme St Martin, tu nous inviteras à partager notre manteau : "
Tout ce que vous faites à l'un de ces petits qui sont les miens, c'est à moi que vous le faites"



Un grand merci à tous ceux et celles qui ont préparé, animé, organisé cette célébration ... vous avez fait monter vers le Seigneur, une belle offrande du soir ! Bravo et merci ...
Avous tous, paroissiens du Christ Sauveur, amis connus ou futurs amis ... soyez fier d'appartenir au Christ, ne cachez pas votre foi et votre espérance ... nos contemporains ont soif d'intériorité et de spiritualité ... ils attendent notre témoignage ... Oui, Dieu s'envisage en nous ... alors rayonnons sa joie, son amour et sa lumière ... toutes les paloises et les palois ont le droit d'entendre parler du Christ qui sauve le monde ... Paroisse du Christ Sauveur, montre et annonce le visage de Jésus, le Dieu qui aime toute personne ...



 Retour en haut de page