Devant toute l'assemblée de Saint Martin et les fiancés de l'année,
ceux qui fêtaient un jubilé ont renouvelé leurs vœux.

Noces d’or : 50 ans de mariage
Marcelle et François Xavier BONNES
Fernande et Jean DUPUY
Fernande et Vincent ESCOFET
Yvette et Noël HUSTAIX
Marie-Thérèse et Georges MAGNIN

Noces d’Emeraude : 40 ans de mariage
Emmanuelle et Paul AUCLAIR
Françoise et Michel MORIN
Roselyne et Nicolas DONJON
Chantal et Serge LOCHON

Noces de rubis : 35 ans de mariage
Brigitte et Jacques de LARY de LATOUR

Noces d’étain : 10 ans de mariage
Stéphanie et Manuel SALVO

Noces de bois : 5 ans de mariage
Laetitia et Bruno SABA





Extraits de l'homélie :

Regardons ceux que nous appelons - ou que nous appellerons un jour - les saints - 
Par exemple, Edmond et Marie Michelet.
En juin 1946 Edmond vient d’être nommé ministre de la Justice.
Voici l’engagement qu’il prend auprès de son épouse :

« Pour concilier mes devoirs familiaux avec les obligations professionnelles, je m’engage
à consacrer à ma femme et à mes enfants une heure par jour en dehors de mes repas.
Le samedi après-midi se passera à la maison.
Je m’engage à inviter ma femme à me suivre dans mes déplacements.
Je téléphonerai au moins 2 fois par jour à la maison.
Je m’engage à apporter dans ma vie les minimums de fantaisie et d’imprévu
sans lesquels l’existence serait intolérable »

Et voici le bienheureux Frédéric Ozanam et son épouse Amélie :

Lorsqu’il reçoit une lettre, Fred court s’enfermer dans leur chambre,
il imagine alors son épouse sur ses genoux :
« Je donnerai beaucoup pour un baiser de toi » lui écrit-il
« et que j’eusse préféré un seul petit mot, un mot comme je suis bien amoureux,
que tu me trouves bien selon ton cœur et que je le devine dans tes yeux »

Edmond et Marie, Frédéric et Amélie… deux couples… l’Eglise vous les donne…
Ils ont fait de leur mariage, de leur union un exemple pour leur entourage…

« Ce qu’il y a de fou dans le monde,
voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion les sages,
ce qu’il y a de faible dans le monde,
voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion ce qui est fort.

Alors place aux mille petits gestes de l’amour, aux gestes humbles, tellement signifiants…

Pour Monsieur tout d’abord…
La regarder et lui dire qu’elle est belle…
L’écouter alors qu’on est fatigué…
L’appeler au téléphone pour lui dire :
je t’aime et non pas « est-ce qu’un client a appelé »
Lui apporter son petit déjeuner au lit…avec quelques fleurs…
Ne pas sans cesse lui rappeler son âge mais ne jamais oublier son anniversaire !
Se lever de table avant elle pour aller chercher un plat…
Accepter deux couvertures sur le lit en plein été, si elle est frileuse…

Pour Madame ensuite…
Voir ce qu’il fait et non le rien qu’il a oublié…
Lui mettre un petit message sur son I phone…
Laver ou nettoyer sa chère voiture…
Regarder un match de foot avec lui...
Faire du sport pour rester belle pour lui…
Se parfumer pour son retour…
Sourire :
« Mesdames, souriez afin que plus tard vos rides soient bien placées »
disait Corneille !

Vivre au jour le jour les petits gestes de l’amour, c’est réussir son couple.
Or, réussir son couple, c’est réussir sa vie.
Et réussir sa vie, c’est du même coup, réussir son Eternité.

Vous êtes programmés pour le bonheur.