Eglise Notre Dame, le 8 décembre

(Vidéo de 10mn à la fin)

 

Ce soir là, c'est avec Marie que nous avons rendez-vous,
mais est-ce un clin d'œil de la providence qui fait que, justement ce soir-là,
l'église et le quartier sont plongés dans l'obscurité totale !!!
Après l'effet de surprise qui a mis le sourire aux lèvres et l'organisation nécessaire,

 

la petite procession a alors revêtu comme un air de Lourdes
avec ses flambeaux qui laissent à peine entrevoir les visages
et ses prières, ses chants qui montent dans la nuit pour louer Marie.



 

 


Ave, Ave, Ave Maria, Ave, Ave, Ave Maria
 

 



Le « Magnificat » et « La première en chemin » ont guidé nos pas vers l'église.



 

 



Sans lumière, sans micro, sans orgue, sans chauffage,
il ne restait que la voix ou le recueillement,
la prière, les chants et la Parole de Dieu...
le cœur de notre foi.



 



Ce n'est qu'à 20h, vers la fin de l'homélie, que la lumière est revenue.









L'orgue a pu accompagner les dernières prières.





 

Cette célébration restera dans les mémoires et les cœurs
par l'atmosphère créée par l'absence de lumière,
et qui a été propice à l'écoute et à la prière.
Un bien beau moment !
Et merci à l'équipe d'animation de Notre Dame qui a su improviser
malgré le stress engendré par la coupure de courant dès 15h...

Et surtout, merci Marie pour ce OUI qui nous a offert le Sauveur.




Fête de l'Immaculée Conception 2011 par SF-pau-64