Index de l'article

 

Pour terminer cette année scolaire, les scouts de France se sont retrouvés pour un weekend au château d'Asson, ou plutôt sur ses terres. Le dimanche 30 juin, leur aumônier, l'abbé Louis Pucheu les a rejoints pour la messe et deux "promesses" l'après-midi.

Le samedi, ils avaient fait, à leur manière, la "transhumance" (leur thème du weekend) et étaient arrivés sur les lieux du camp, par petits groupes : un quart d'heure de marche, puis il a fallu monter le camp et faire les services...

Le dimanche, dans la forêt, près du torrent, un bel autel était dressé pour la messe. Pour l'abbé Pucheu, qui a reçu le foulard, la croix et la chemise, c'est aussi l'occasion de retrouver des "anciens" qui ont bien grandi...

La messe commence près des tentes, sur la prairie,
une messe "itinérante" comme la "transhumance"

Criez de joie, Christ est ressuscité !
Il nous envoie annoncer la vérité !
Criez de joie, brûlez de son amour,
car il est là, avec nous pour toujours !

Liturgie de la Parole, mais attention, il faut bien écouter car des questions vont suivre...

 

Lecture de la lettre de saint Paul aux Galates (Ga 5, 1. 13-18)
« Vous avez été appelés à la liberté »

Qu'avez-vous retenu ?
- Il faut s'aider les uns les autres.
- Paul emploie un mot important : « si vous vous "mordez" ou vous "dévorez" les uns les autres, prenez garde : vous allez vous détruire les uns les autres », alors on n'est pas dans l'esprit de Jésus... quelques fois sous la tente on peut se "mordre"... la vie de patrouille, la vie de sizaine, ce n'est jamais facile. Et puis, il ajoute ceci « Vous avez été appelés à la liberté » comme vous...

Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc
« Jésus envoie des messagers dans un village de Samaritains, mais on refuse de les recevoir... »
puis vers un autre villages, certains veulent bien suivre Jésus, mais pas tout de suite...

Extraits de l'homélie :
L'appel, l'engagement ! Cet après-midi, deux d'entre vous vont faire leur engagement. C'est important pour les plus jeunes de voir qu'il y a des grands qui s'engagent, mais ce n'est pas évident. Vous avez vu dans le texte qu'il y a des gens qui ne veulent pas recevoir le message... Plus loin, il y en a qui veulent le suivre, mais ce n'est pas facile de s'engager à la suite de Jésus... C'est pas facile de s'engager dans le scoutisme, il faut laisser des tas de choses...
Ce qui est important, c'est la vie, souvent on regrette le passé, mais la vie, elle est devant... mais parfois on va trouver mille prétextes pour ne pas s'engager... Donc pour suivre Jésus, il faut se détacher d'un tas de choses, et là, je m'adresse aux chefs et aux cheftaines et aux parents, s'occuper de jeunes n'est pas facile car il y a parfois de sacrés "brigands" (rires), de sacrés "loulous" sans être des louveteaux, mais il faut qu'il y ait des gens qui s'engagent. Je m'adresse aux plus petits, si un jour vous dites : moi, j'ai été aidé quand j'avais 8 ans, 10 ans, 12 ans, 15 ans, par des plus grands, j'aimerais donner à mon tour ce que j'ai reçu, c'est important car il faut qu'il y ait des gens qui répondent à l'appel. Mais pour répondre à l'appel, il faut bien entendre.
Si je vous dis cela, c'est parce que j'ai eu la chance dans ma vie de faire des camps, j'ai dormi sous la tente plus que vous ne dormirez, 51 ans de camps, 51 ans sous les tentes, le sol dur, pierreux, j'ai fait de la spéléo, mais ce que j'ai beaucoup aimé, c'est que, à ma suite, des gens ont pris le relais... et à leur tour, ils transmettent. Alors, si vous vouez transmettre ce que vous avez reçu, ce sera important. « Aimer, c'est tout donner » et c'est comme cela que l'on se trouve soi-même.

Ici, il y a des pierres que vos avez portées hier, et je vois : la clim !

Et ici, ce que je vais trouver, car on quitte, mais aussi on trouve : m'amuser, ou celui-là : faire des découvertes.
Le Seigneur appelle, de diverses manières. Un jour, une fille de CM2 me pose cette question :"Louis, tu me dis que le Seigneur nous parle, mais moi, je ne l'entends jamais !"... Des fois, c'est exceptionnel, il nous parle au fond de nous-même de façon plus personnelle, mais souvent par des intermédiaires, par exemple : la nature nous invite à la contemplation. Je ne sais pas si un jour vous avez regardé un ciel étoilé, en montagne... devant cette immensité, nous sommes des petits grains de sable. Dieu nous parle par l'univers, et vous les scouts, vous êtes dans la nature. Mais Dieu nous parle aussi par les parents, etc... Dieu me parle aussi par le bulletin scolaire (aïe, aïe, aïe !) : quand vous avez sur le bulletin scolaire "ne fait pas beaucoup d'effort", c'est un appel à sortir de sa paresse... Dieu nous parle de diverses manières, donc à nous d'écouter ces appels, et cet après-midi nous pourrons entourer Pauline et Jean-Baptiste qui vont faire leur engagement.

 

N'oubliez pas : si vous êtes là aujourd'hui,
c'est parce qu'il y en a qui se donnent à vous !

Jésus, Toi qui as promis d'envoyer l'Esprit à ceux qui te prient,
Ô Dieu, pour porter ton Feu, voici l’offrande de nos vie.

Liturgie eucharistique

 

 

Chant d'envoi plein d'entrain grâce à une superbe équipe de musiciens et d'animateurs.

1er couplet
Il
faut que j'aille voir ailleurs d'autres cieux et d'autres fleurs

Et s'il n'y a pas de chemin je saurai bien tracer le mien.
Je pars oui mais je n'oublie rien de mon passé ni de mes liens
Et j'ai glissé dans mes bagages bien plus que des images

Refrain
Le monde m'appelle !
Le monde m'attend !
La vie est si belle
Je ne veux pas perdre mon temps.

2e couplet
Je ne peux pas me contenter de la maison ou du lycée

Tous les autres ont tant à m'apprendre, ils m'aideront à mieux me comprendre
Je ne veux pas baisser les bras, ailleurs on a besoin de moi
Même si parfois c'est difficile, je sais que je peux être utile.

3e couplet
Non je ne veux pas rejeter ce que mes parents m'ont donné

Mais si ils m'ont offert la vie, c'est pour la vivre comme j'ai envie
Et je construirai ma maison, différente de leur maison
Je leur emprunterai des pierres, mais la ferai à ma manière 

 

La messe se termine, les servants replient la nappe (nappe brodée par une ancienne animatrice de camp) dévoilant ainsi le très bel autel qui avait été construit pour ce weekend.

Ont suivi dans l'après-midi, des jeux et la « Promesse » de deux jeunes avant le retour par la forêt et certainement d'autres belles aventures avec les camps d'été.

 Après des années de scoutisme dans sa jeunesse, en tant qu'aumônier, l'abbé Louis
a repris ses fonctions d'aumônier scout et revêtu sa nouvelle tenue offerte par le groupe.