(La page va évoluer au fur et à mesure de la marche vers Pâques)

Enfants, jeunes ou adultes, ils se sont mis en chemin pour avancer
vers ce point culminant de notre foi :

la Résurrection du Christ Jésus
.

Chacun, à sa manière, essaie de faire un pas de plus.


Les enfants

Après la messe des familles qui a marqué leur entrée en carême,
les enfants se sont mobilisés pour agir
et s'ouvrir aux réalités de la vie avec ses souffrances, ses gestes de solidarité
et son espérance.



Les catéchistes de la paroisse :

En ce temps de carême, les enfants du Christ Sauveur ont saisi
les trois points qui doivent nous aider à devenir des amis de JESUS :
la prière, le pardon et le partage.

Ce mercredi 16 mars, nous comprenons plus encore ce qu'est le partage
grâce à l'intervention de M. THUILLAUX, membre actif du Secours Catholique.





Les enfants l'interrogent sur son action auprès des plus démunis :
- Qu'est-ce que porter secours ?
- Qu'est-ce qu'un bénévole ?
- Quelles sont les actions du Secours Catholique ?
- Et nous, que pouvons-nous faire ?



- Pourquoi as-tu choisi d'être bénévole ?
« Je suis l'ami de DIEU et il me l'a demandé »
Monsieurs Thuillaux cite alors Matthieu 25 :

« Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir...
Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir étranger et de te recueillir... »

Les enfants posent aussi des quetions sur Stéphanie,
ils auraient bien aimé la connaître... ils sont sensibles à son cheminement vers la dignité.



Et, avec leurs mains et leur cœur,
les enfants sont invités à offrir cette rencontre au Seigneur.
Lors de la messe des familles, c'est au creux de leurs mains qu'ils avaient reçu
une petite "croix de carême", car les mains, comme le cœur,
sont les instruments du partage.




Le deuxième temps de notre réflexion sur le partage est le mercredi suivant
avec la VISITE des LOCAUX du SECOURS CATHOLIQUE, rue Montpensier à Pau.



Nous en retenons les sourires, les bonjours, la générosité de chacun,
et pourtant les accueils sont bien différents !
ANNIE reçoit chacun par un accueil de qualité et oriente la personne vers cequ'elle désire.





Voici CLEMENT très convivial qui sert les cafés ou les chocolats le matin.
« J'ai jeté ma canne et mon fauteuil pour redémarrer »



MARIE-ANTOINETTE est à l'ACCUEIL de JOUR,
très active, elle répartit les différents lots de linge, vaisselle pour l'accueil de jour
ou pour la prison, ou dépot en magasin, ou Emmaüs.
Elle nous dit avoir besoin de linge de maison (couvertures, draps)
Souvent elle est aidée par MONGY, très ouvert et généreux.

Puis, nous voici à « COURSES - ECOUTE », le magasin solidaire,
BENEDICTE distribue des produits alimentaires, avec l'aide d'autres personnes,
et aussi les bons d'achats du Conseil Général.
Quarante familles viennent chaque mois, elles sont reçues sur rendez-vous pendant 1/2 heure.





Au premier étage, nous faisons connaissance avec HENRIETTE qui nettoie les locaux.
Denis est là pour nous expliquer ce qu'est l'HEBERGEMENT D'URGENCE :





Il y a 14 lits (2 places sont réservées pour les demandeurs d'asile)
DENIS écoute, aide pour les démarches nécessaires à l'obtention d'un nouveau logement ;
un surveillant de nuit passe du temps le soir avec les usagers,
joue aux cartes, propose des livres...
Nous visitons une chambre (DENIS signale qu'une décoration murale
serait la bienvenue ... les enfants ont bien entendu !)

Au 2ème étage, CATHY est présente pour une ALPHABETISATION auprès de 6 personnes.

Au 3ème étage, se trouve le bureau du président JEAN-PIERRE FORGERY
et là, les enfants peuvent voir une photo du fondateur du SECOURS CATHOLIQUE :
JEAN RODHAIN.

Dans le couloir, nous rencontrons BERNARD bien souriant.
Il s'occupe de l'entretien, des peintures, du matériel...



Dans le petit ORATOIRE, devant la LUMIERE du tabernacle,
nous prions NOTRE PERE en nous tenant la main
pour toutes les personnes qui fréquentent cette maison,
les bénévoles, les mamans, car c'est bientôt le 25 mars et l'Annonciation.



En revenant au presbytère, les enfants disent combien ils sont admiratifs
de toutes ces personnes qui donnent de leur temps et partagent avec d'autres
sourires, gestes, don de soi tout au long de l'année.
Cette visite est un bel exemple de PARTAGE.
Nous formulons tous ensemble un GRAND MERCI
à tous les membres du SECOURS CATHOLIQUE
et nous souhaitons une bonne route à chacun.


A l'école Saint François d'Assise,

le CARÊME est devenu le CAR...AIME, comme dans un chant.
Chaque semaine développait un point fort : Consoler - Pardonner
( il y a eu les célébrations du Pardon)
Partager : - Bol de riz le 7 avril en faveur des enfants es Andes et du Congo
- collecte de produits d'hygiène pour les démunis palois avec l'Association Saint Vincent
Semer l'Amitié : journée inter-écoles pour le centenaire de l'Ugsel.
Dans chaque classe , des branches mortes
se sont transformées en branches fleuries
avec tous les efforts matérialisés  par belles feuilles et fleurs.






Les jeunes


Au collège de l'Immaculée Conception,

le programme est bien dense : des bols de riz sont prévus par niveau et par semaine les vendredis.

Et comme la solidarité doit commencer autour de soi, une opération commune a été lancée,
« LE RUBAN VERT » : les jeunes se tirent au sort au sein de leur groupe d'aumônerie
pour devenir secretement pendant 40 jours "les anges gardiens" de celui qu'ils ont tiré au sort.
Les élèves deviennent des "agents secrets" de la solidarité.
Personne ne doit savoir de qui chacun s'occupe.
Mais il portent durant le carême un ruban vert au poignet pour tous ceux qui adhèrent au projet.

Les troisièmes ont aussi fait une sensibilisation aux cinq droits fondamentaux avec le CCFD.
Le fruit des bols de riz est pour ce mouvement,
et le 30 Avril, les jeunes de 4ème 3ème sont invités à vivre un temps fort
avec le concert de Glorious au hall d'expos de Pau.


Au collège Marguerite de Navarre

Ce temps du Carême a été à la fois un temps de ressourcement,
de rencontre, mais aussi d'action concrête.

♦ Les sixièmes, avec le rassemblement de tous ceux du Béarn,
ont été sensibilisés aux projets et à l'esprit du CCFD-Terre Solidaire
(ateliers et jeu des Kms de soleil)




Ateliers






La Parole de Dieu pour les cinq continents







♦ Quelques jeunes de 4ème et 3ème, de Marguerite de Navarre et de Clermont-Monnet,
ont débuté leur Carême, le premier week-end, à l’abbaye cistercienne de N.D. de Boulaur,
avec l'abbé Jacques de Mesmay et les jeunes séminaristes et propédeutes.







Temps de découverte et de travail pour aider les sœurs...
sans oublier le travail scolaire et les tâches ménagères.









... et temps de détente et d'amitié dans la joie.
(Chut ! On ne dira pas qui a gagné au "ballon prisonnier" !)



Les temps de prière, de célébration, et la belle marche,
dans le silence de la nuit, jusqu’au calvaire, ont été aussi de réels moments de partage.
« Chacun est membre d’un même corps : le Christ. »

♦ De plus, l'aumônerie de Marguerite de Navarre reste fidèle à son parrainage en Haïti
un projet pour toute l'aumônerie.

Brigitte, l’animatrice de la Pastorale :
« Nous parrainons depuis plusieurs années des enfants en Haïti
avec l’association SOS.ESF (Enfants Sans Frontière) : Doris et Clanise.
L’ensemble des groupes s’investit pour préparer une soirée “repas-partage”,
le vendredi 29 avril à St Joseph,
afin de collecter des fonds pour ce parrainage.
Nous aurons la présence de Mme JANY, correspondante de SOS.ESF pour le Sud –Ouest.






Les 6èmes sont en charge de préparer l’invitation, les 5èmes vont présenter les 2 filleules et le parrainage (objectifs, coût, SOS.ESF...)les 4èmes vont faire une expo sur Haïti et un point sur la situation actuelle. Quant aux 3èmes, il vont écrire une lettre à chaque filleule qui sera envoyée avec les dons. Ils finissent le collège cette année, tout comme l’une de nos deux filleules (la seconde devant terminer l’année prochaine). »






De beaux tracts d'invitation !

(à suivre)


Au lycée de l'Immaculée Conception,

bols de riz les vendredis et rencontres de témoins ont aussi marqué ce temps du carême :





Les jeunes de l'institut Saint-Dominique,
comme ceux de l'Immaculée Conception,
ont aussi eu la joie de rencontrer deux jeunes
du mouvement POINTS - CŒUR.
Un beau témoignage de don de soi pour « les plus souffrants »
(Le fruit des bols de riz reviendra à ce mouvement et au CCFD)

« Le programme du chrétien
- le programme du bon Samaritain,
le programme de Jésus -
est un "cœur qui voit".
Ce cœur voit où l'amour est nécessaire
et il agit en conséquence. »
Benoît XVI - Deus Caritas est.





Cette longue marche vers Pâques se terminera à l'IMMAC
par la « Chaîne de la paix et l’espérance »
et la Célébration de Pâques,
après la semaine vécue à Taizé avec les jeunes de toutes les aumôneries de l'agglo.




Mais parmi les témoins, les jeunes lycéens ou étudiants n'oublieront pas non plus
le très fort témoignage du Père RENE-LUC
lors du rassemblement diocésain des 16-30 ans à l'institut Saint-Dominique
ainsi que celui des JEUNES HANDICAPES dont la foi rayonne
et s'est si bien exprimée à la veillée.
C'est avec leur professeur d'EPS Nadine que ceux de l'Immac
ont eu le plaisir de monter et d'offrir une chorégraphie sur le monde.
Les préparatifs de cette fête ont été aussi un gros effort
même s'ils ont été effectués dans la joie.





Les adultes

♦ Ce Carême a été rythmé par des temps de prière réguliers
comme les Eucharisties à l'église Saint Jacques, à l'heure du repas, les vendredis,
ou les Chemins de Croix dans chacune des églises
pour communier, par la prière, avec tous ceux qui souffrent
et les confier à l'amour de celui qui a donné sa vie pour tous les hommes sans exception.

Après Saint Charles, Notre Dame





puis Saint Joseph





A Saint Jacques, c'est avec le beau chemin de Croix de Guy Gilbert,
que chacun a pu prier aux intentions de notre monde qui est en souffrance.

Jésus est chargé de sa Croix :
« Quand nous souffrons trop, le Christ n'est plus à côté de nous ;
il n'y a plus les traces de quatre pas sur le sol, nos pas et les siens,
mais seuls les deux pas du Christ. Il nous porte.
Seigneur, jamais tu n'es aussi présent que lorsque nous sommes dans l'abîme.
Tu l'es en Irak, en Afghanistan, aux Philippines, au Tibet, en Corée du Nord,
en Terre Sainte, au Japon, en Lybie, en Côte d'Ivoire...
Tu l'es partout où les hommes sont piétinés, écrasés, niés.
Seigneur, que notre petite croix quotidienne aide les peuples
à trouver un endroit où reposer leur tête.»


« Seigneur, donne-nous ton regard aimant qui pénètre
comme un glaive d'amour dans l'autre,
quelle que soit son apparence, sa condition sociale, sa richesse ou sa pauvreté,
sa couleur de peau ou son âge. »


Jésus meurt sur la Croix                              La Résurrection

« Donne-moi de vivre de telle façon, qu'à ma seule façon de vivre,
on pense que c'est impossible que Dieu n'existe pas.
»

A Saint Martin





« Dieu notre Père, regarde la face de ton Christ.
Humilié, bafoué, proche de ceux que le monde condamne.
Faible, anéanti, il sera à nos côtés sur le chemin de la vie,
notre lumière et notre espérance »
« Seigneur Jésus, un homme a su t'aider, te comprendre.
Tu avais besoin de ses bras, de son cœur.
Pour sauver le monde, tu veux avoir besoin de nous.
Donne-nous le courage de nous déranger
pour venir en aide à ceux qui en ont besoin »




Celui du Vendredi Saint
en ville entre St Jacques et St Martin
a rassemblé, dans la prière,
de nombbreux chrétiens.




♦ Des retraites et des temps de réflexion proposés pour toutes les paroisses
ont aussi permis de prendre du temps pour approfondir sa foi.



« Quelles relaions avec nos défunts, et comment parler du ciel aujourd'hui ? »
avec des Pères de Montligeon





« Les conversions qui sauvent le monde »
par le Père Prieur du Couvent Dominicain de Bordeaux
« Le christianisme est une religion de convertis :
"on ne naît pas chrétien, on le devient"
par ce travail sur soi et en laissant s'opérer le travail de la grâce.
"Convertissez-vous et croyez à l'Evangile" Marc 1, 15
L'Evangile est la mise en œuvre de la conversion...
La nouveauté que Jésus a apporté est incompatible avec
ce qui nous tient enchaîné : "Viens, suis-moi" Marc 2 »


♦ Le concert « OSSO » à Saint Martin
a créé, par la beauté de la musique, une vraie communion dans l'assemblée




♦ Comme pour les enfants et les jeunes, agir concrêtement est aussi essentiel :
bol de soupe du mercredi des Cendres, sensibilisation et ouverture au monde
avec le CCFD - Terre Solidaire ou d'autres associations,
aide pour le Japon ou d'autres détresses, etc...





La Semaine Sainte

♦ Les Rameaux à Saint Charles






La Passion de Notre Seigneur Jésus Christ,
en union avec tous ceux qui, aujourd'hui encore,
donnent leur vie pour les autres :

Testament du ministre chrétien pakistanais assassiné

« Au soir du Golgotha, les regards sont blessés,
Mais le sang sur le bois, pour chacun est versé.
Dieu lié sur la croix, pour avoir trop aimé,
Il a ouvert ses bras, il vient nous rassembler !
De son cœur transpercé, a jailli le Pardon,
La mort est dépassée, en Lui nous renaîtrons ! »




♦ Le Jeudi Saint



Réflexion sur le lavement des pieds
et prière pour les prêtres
cliquer ici


♦ Le Vendredi Saint

« Il n'y a pas de plus grand Amour, que de donner sa vie,
il n'y a pas de plus grand Amour, sa vie pour se Amis ! » 

Méditation, cliquer ici



Retour en haut de page