Notre pape, la CEF (Conférence des évêques de France), des associations... tous posent la même question : Va-ton revenir à l'avant-Covid ou au contraire, se désencombrer des poids du passé pour reconstruire un monde plus humain et plus respectueux de la nature car « Tout est lié » ?

Il y a cinq ans, le Pape François publiait son encyclique « Laudato Si’ », véritable plaidoyer pour une écologie intégrale. « Tout est lié », l’une des expressions récurrentes de ce texte est le titre choisi pour ce nouveau format en ligne et gratuit lancé par la Conférence des évêques de France. Et le Pape François d’expliquer ce « tout est lié » :

« Étant donné l’ampleur des changements, il n’est plus possible de trouver une réponse spécifique et indépendante à chaque partie du problème. Il est fondamental de chercher des solutions intégrales qui prennent en compte les interactions des systèmes naturels entre eux et avec les systèmes sociaux. Il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale. Les possibilités de solution requièrent une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément pour préserver la nature. » (Laudato Si § 139).

Pour aller plus loin, plusieurs pistes de réflexion :

- Un résumé de « Laudato Si' » en 9 points

- Le webzine de l'écologie intégrale avec la CEF

- L'appel à la conversion du CERAS

Suite en cliquant sur l'image