Une belle rencontre

avec Mgr Maroun Nasser Gemayel,

Évêque de l'Éparchie (diocèse) de Notre-Dame-du-Liban de Paris et des Maronites de France.
Après qu'il eut confessé l'après-midi en langue arabe ceux de sa communauté,
les paroissiens ont entouré cette communauté Maronite lors de la messe.

 
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Revenons sur cette messe ou la langue arabe et le français nous ont aidés à  prier.

Tout en nous accueillant chaleureusement,
Mgr Maroun Nasser Gemayel serrait dans ses mains sa croix

Liturgie de la Parole dans les deux langues

Extrait de l'homélie (beaucoup de résonance dans le micro n'ont pas permis de tout mettre) :

... Et oui, il va falloir s'adapter souvent à ces situations. Ces situations sont pour nous vraiment malheureuses... Sans entrer dans les intérêts des grandes puissances, leurs projets, on n'arrive pas très bien à comprendre ce qui se passe dans ce Moyen Orient... Il y a des conflits... des familles dispersées, tout à l'heure en parlant avec des compatriotes, ils ont de la famille ici, en Allemagne, en Australie, aux États Unis... des familles désorganisées en dehors de la logique familiale. Si on est bien, on vit en famille, la petite et la grande famille... mais là, certains vivent très loin des besoins familiaux et c'est très malheureux de vivre en ayant sa maison dispersée, c'est un point noir.
D'un autre côté, je viens vous dire que cet accueil que vous nous avez réservé, c'est réservé pour nos enfants, bien sûr ils vont à l'école, ils vont à l'université, il ne leur manque rien au niveau culturel, social, et ça promet, vous aurez des génies. Ils parlent dans leur langue, ils viennent d'une autre culture... Avec certains que j'ai rencontrés, nous partageons la même foi, ils se réunissent tous les jours, ils prient, ils lisent l’Évangile, et l’Évangile est expliqué tous les jours, papa, maman, les enfants, ensemble, ils sont habitués, et tout ce qu'ils ont fait, tout ce qu'ils font, ils vont l'intégrer dans l'Eucharistie, et c'est cette foi-là qui les console, ils en ont besoin...
Nous avons besoin de prier les uns pour les autres, et plus particulièrement ce soir pour nous Irakiens, Syriens, Palestiniens, Turcs, Libanais, Jordaniens, toute la liste de ceux qui sont dispersés de par le monde, mais également prions pour l’Église de France qui est en ce moment secouée. Nous sommes là pour nous entraider et pour ne pas perdre ce que nous sommes... Et laissez-moi remercier le geste de Jean-Jacques d'avoir pensé à nous faire venir dans sa paroisse...

Puis, quel plaisir de partager le Notre Père dans les deux langues
ainsi que le chant final à Marie : l'Ave Maria de Lourdes
et d'entendre la communauté Maronite chanter pendant la Communion.

Une vraie communion entre les deux communautés !

Un bien beau moment avant la conférence du soir sur :
« Les Chrétiens d’Orient, nouveau défi et mission ! » (Maison St Jacques)

Qui est Mgr Gemayel : son parcours et son rôle en France.

Conférence 1 : retour dans l'histoire ancienne pour mieux comprendre le présent.

Aujourd'hui le Moyen Orient...

Œcuménisme et quelle espérance !

Et c'est en priant le Seigneur et Marie que s'est terminée cette rencontre.

Un grand merci Monseigneur pour nous avoir ouvert, à travers votre regard,
à la réalité de ce que vivent les chrétiens du Moyen Orient.