17h30, enfants et adultes se sont mis en marche, comme les bergers, pour se replonger dans la belle histoire de Noël, une histoire qui, depuis plus de 2000 ans, a changé la face de l'humanité : un Sauveur nous est né, les ténèbres ont fait place à la lumière...

"Un enfant à l'abri d'une grange au milieu de la nuit.
Un cadeau annoncé par les anges pour les hommes d'aujourd'hui.
Depuis deux mille ans, tout recommence,
Un nouveau départ, une autre chance,
Dieu nous donne rendez-vous !

Dieu ne se lasse pas de nous aimer, il devient l'enfant de la promesse.
Dieu ne se lasse pas de nous sauver, il nous fait cadeau de sa tendresse."

Après l'annonce de l'ange à Marie, puis à Joseph, Joseph prit Marie comme épouse, mais

« EN CES JOURS-LÀ, parut un édit de l'empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre... Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville d'origine. Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David. Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte.

Or, pendant qu'ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter. Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l'emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n'y avait pas de place pour eux dans la salle commune.

Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux. L'Ange du Seigneur s'approcha, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d'une grande crainte, mais l'ange leur dit : " Ne craignez pas, car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple : aujourd'hui vous est né un Sauveur dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur. Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. "

Et soudain, il y eut avec l'ange une troupe céleste innombrable qui louait Dieu en disant :
" Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. "
 »

Donc, comme les bergers qui après avoir vu Jésus, le Sauveur, nos petits et nos grands bergers sont allés porter la Bonne Nouvelle dans les rues de Pau, entre la crèche de St Martin et celle de St Jacques.

Suivons-les

 

Dans cette même nuit, en l'église Notre Dame ou St Martin ou St Joseph, comme dans les autres églises du monde ou dans les "églises improvisées" des camps de réfugiés ou parfois clandestins dans les lieux de conflit, ce sont les mêmes gestes, la même Parole d'espérance et de Paix.

« Le verbe s'est fait chair, et il a habité parmi nous »

"Un enfant pour livrer la bataille, sans cheval, sans armée.
Un petit qui s'endort dans la paille d'une grange oubliée.
C'est lui le Messie qui vient sur terre, apporter la paix, chasser la guerre !
Dieu nous donne rendez-vous !

Un enfant recherché par des Mages qui venaient de l'Orient.
Petit roi sans palais, sans bagages, il défie les puissants.
Son chemin d'amour est un mystère révélé aux peuples de la terre !
Dieu nous donne rendez-vous !

Dieu ne se lasse pas de nous aimer, il devient l'enfant de la promesse.
Dieu ne se lasse pas de nous sauver, il nous fait cadeau de sa tendresse."

Suite de la célébration en l'église St Jacques

en l'église St Joseph

Merci à chacun pour la participation et la prière dans ces célébrations, moments si importants de la foi et témoignages pour les plus jeunes.