Ce 31 mai 2014, en l'église Saint Pierre, les jeunes des aumôneries des collèges de Marguerite de Navarre, Clermont, Jeanne d'Albret, des Lavandières à Bizanos et de l'aumônerie des étudiants, accompagnés de leurs familles, amis et accompagnateurs, se sont retrouvés autour de Mgr Aillet pour vivre ce temps fort du sacrement de la Confirmation.

Accueillis par l'abbé Louis Crouzat, curé de Saint Pierre, il ont chanté l'Esprit de Dieu,

"ce vent qui fait revivre, ce feu qui chasse l'ombre, cette flamme de lumière,
cette voix qui rassemble et réveille, ce cri d'une espérance, cette paix qui libère...
"

Rencontré avant la célébration, Mgr Aillet, qui avait reçu leurs lettres, a pu constater le sérieux de leur motivation, et une animatrice lui dit comment ils se sont préparés au sein des aumôneries.

L'eau, qui rappelle leur baptême, est ensuite bénie.

J'ai vu l'eau vive jaillissant du cœur du Christ

Lecture du Livre des Actes des Apôtres (Ac 1, 12-14), (après l'Ascension) :

... A leur retour, ils montèrent dans la chambre haute... Tous [les Apôtres] unanimes, étaient assidus à la prière, avec quelques femmes dont Marie, la mère de Jésus, et avec les frères de Jésus.

Psaume 26 - Première Lettre de Saint Pierre Apôtre (1P 4, 13-16)

Soyez soumis à toute institution humaine, à cause du Seigneur... Car c'est la volonté de Dieu qu'en faisant le bien vous réduisiez au silence l'ignorance des insensés. Comportez-vous en hommes libres, sans utiliser la liberté comme un voile pour votre méchanceté, mais agissez en serviteurs de Dieu.

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean (Jn 17, 1-11a)

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il leva les yeux au ciel et pria ainsi : « Père, l'heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c'est de te connaître, toi, le seul Dieu, le vrai Dieu, et de connaître celui que tu as envoyé, Jésus Christ... Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé fidèlement ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m'as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m'avais données... Je prie pour eux ; ce n'est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m'as donnés : ils sont à toi, et tout ce qui est à moi est à toi, comme tout ce qui est à toi est à moi, et je trouve ma gloire en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi.

Mgr Aillet : « J'ai lu vos lettres personnelles, Dieu vous connaît personnellement. Vous dites vouloir recevoir le sacrement de la Confirmation pour approfondir votre foi, mieux aimer les autres... D'autres disent aller à la messe : ce n'est pas obligatoire, c'est vital car il faut nourrir ce don, le faire grandir. Le Christ est celui qui donne la vie.

C'est pas facile de croire en Dieu comme un Père, et pourtant vous croyez à des choses que vous n'avez pas vérifiées : l'amour, l'amitié... Vous y croyez parce que vous avez eu des signes. Vous avez parfois des doutes, et pourtant Dieu vous a donné des signes : le Christ est mort sur la Croix, c'est un signe efficace !

Le jour de l'Ascension, il leur a dit : « Je suis avec vous jusqu'à la fin des temps ». Savez-vous qu'il est toujours avec vous ? Priez-vous ? Prenez -vous ce temps ? Et pourtant, vous prenez le temps pour envoyer des textos aux copains !... C'est facile d'aimer les autres ? Oui, ceux qui m'aiment, mais ceux qui ne nous aiment pas, ceux qui nous sont indifférents... Si nous n'en sommes pas capables, nous ne sommes pas chrétiens, car le Christ nous a aimés alors que nous étions contre lui.

Dans vos lettres, vous m'avez confié les épreuves que vous traversez, la maladie, la mort d'un être cher... mais croire que Jésus est vivant, qu'il est avec nous, c'est le premier don de l'Esprit Saint. Jésus a fait une promesse à ses apôtres : « Vous recevrez une force et vous serez mes témoins jusqu'aux extrémités de la terre ».

Il y a aussi Marie et les frères de Jésus, c'est-à-dire les amis de la première heure. Ils étaient là, au Cénacle, le jour de la Pentecôte. Il y eut un grand vent et des feux sous forme de langue - une langue, c'est fait pour parler - Répandre la Parole de Dieu, c'est ça le miracle qui s'est passé, alors qu'ils avaient peur. Ils ont eu bien des obstacles, des difficultés, mais rien n'y a fait, ils ont préféré mourir plutôt que de renier leur foi. Aujourd'hui, il y a des chrétiens qui souffrent et meurent au nom de leur foi : en Syrie, en Irak, en Libye...

Accueillez ce don de l'Esprit Saint. Ce n'est pas facile d'être témoin, mais il y a peut-être quelqu'un qui vit conformément à l'Évangile et qui attend une parole.

Il faut que continuer de vous rassembler, de participer à ces sacrements de l'Eucharistie et de la Réconciliation.

Tournons-nous maintenant vers Marie en ce jour De la Visitation : Je vous salue Marie... »

Sacrement de la confirmation

Chaque jeune répond à l'appel de son animateur en pastorale en répondant
« Me voici » pour signifier son désir de recevoir le don de l'Esprit Saint.

Mgr Aillet invite les jeunes, puis les adultes à refaire leur Profession de Foi

L'imposition des mains

L'onction de Saint-Chrême

Un geste vécu avec sérieux mais aussi dans la joie

(Pour les autres photos, voir les animateurs en pastorale)

Ce fut aussi l'occasion d'un petit échange

Prière universelle

Liturgie eucharistique

La prière de Jésus

Deux jeunes et une enfant ont aussi reçu le Corps du Christ pour la première fois.

Merci à chaque jeune pour ce témoignage de foi et à tous ceux qui les ont accompagnés dans leur démarche ou par leur prière. Merci aussi à la jeune équipe d'animation, à tous ceux qui ont préparé cette belle célébration.