Plan de la page
♦ Accueil des jeunes dans le diocèse
- Compte-rendu et photos
Programme du 16 au 21 août 2011
Etapes déjà vécues ou à venir
- Les jeunes du Béarn en marche vers les JMJ (samedi 28 mai)

Voir les nombreuses photos de ces journées diocésaines

et des JMJ à Madrid en
cliquant ici (Pastorale des jeunes)

ainsi que des témoignages et les reportages sur les autres sites du diocèse

ou
ici (Albums et films de Pau-Périphérie)

ou ici pour les films des JMJ à Madrid avec le Jour du Seigneur
                  (dernier film ici)

ou ici  avec le site diocésain

ou ici avec le site officiel des JMJ à Madrid


Accueil des jeunes dans le diocèse

Les JMJ 2011 à Madrid,
une grande chance pour nos communautés, un beau cadeau pour les jeunes, un moyen pour le diocèse et les personnes de s'ouvrir car nous sommes le seul diocèse d'accueil en France : 1200 jeunes étrangers d'Italie, de Lituanie, de Corée du Sud, de Thaïlande, d'Egypte, du Liban, du Sénégal, du Koweït, d'Equateur et du Brésil, sont arrivés à Pau le 11 août, soit au total 1900 jeunes avec ceux du diocèse et une cinquantaine venus de Bordeaux pour se mettre au service des autres.



 
                             Italie                                               Corée du Sud
 
                              Koweït                                               Lituanie

Ils ont « enflammé » la foire exposition et le centre ville avec leurs chants, leurs danses et leur joie de vivre. Ils ont aussi exprimé cette foi qui les anime et donne sens à leur vie, ils ont dit leur amour de Jésus Christ, leur chemin. Pendant toutes ces journées, ils ont aussi communié par la prière, s'unissant avec les chrétiens du monde entier qui les portaient dans la leur. 

                             


                                                            Brésil

                                                        Corée du Sud

                                                          Sénégal



                                                                    Liban






Avec l'abbé Dominique Nalis, responsable Béarn des JMJ, un binôme junior et sénior, avec Catherine-Marie Chassagne et Jean-Ghislain Neveux, a été référent sur la ville de Pau. Au Pays Basque, c'est autour de l'abbé Jean-Paul Martinon que s'est constituée une équipe. Ce travail de longue haleine de l'équipe diocésaine des JMJ a porté ses fruits, puisque ces quelques jours dans le diocèse et à Lourdes ont été vécus pleinement, dans la joie, l'amitié et la louange du Seigneur. 



 

Vraiment, après plus d'un an de préparation avec cette équipe jeune et dynamique, l'animation de ces journées a été une grande réussite. Mais tout ceci n'aurait pu avoir lieu sans les aides précieuses
- de la mairie de Pau qui a prêté gratuitement la foire exposition et de celle de Bayonne pour la salle des sports Lauga
- des établissements catholiques de Pau qui ont mis leurs locaux à la disposition des jeunes : Immaculée Conception-Beau Frêne, Saint Dominique et de tous les établissements ou autres lieux d'accueil du diocèse
- de l'énorme travail de logistique effectué par une équipe de Pau, autour de Michel et Catherine, pour les 11 et 12 août, et par les équipes de tous les doyennés du diocèse sur l'ensemble des journées. Des équipes aidées dans leur tâche par l'aide précieuse, efficace et toujours souriante des volontaires venus de partout, de tous âges, (de 100 à 120) et qui ont souvent dépassé leur fatigue pour le service et le bonheur de chacun et du Seigneur.

 

 

 

 

Voir, en fin de page, le témoignage de Catherine et Michel sur l'immense dévouement de tous ces bénévoles.

Encore un immense merci à chacun, à toutes ces équipes de préparation dans les différents doyennés, à tous ces bénévoles du diocèse et même d'ailleurs, à ceux qui ont apporté une aide financière ou technique ou ont prêté des locaux, et à l'équipe « accueil jeunes » de Lourdes.

 
                                                      La Croix des JMJ

 

Mgr Marc Aillet : « ...La Vierge Marie a choisi le rocher... symbole de la vie : l'eau vive est l'eau de la vie... symbole de l'écoute : "Qui vous écoute, m'écoute"... Ecoutons la Parole transmise par le Saint Père. Vous les jeunes qui êtes l'espérance, affirmez votre foi...
La Vierge Marie a demandé à Bernadette de prendre un engagement ; Voulez-vous prendre l'engagement de la prier tous les jours ? Lundi, pour la fête de l'Asomption, je vous consacrerai à la Vierge Marie... »

 



Un grand merci aussi aux familles d'accueil et à tous ceux, sans oublier les étudiants, qui, dans les doyennés, ont organisé ces journées.

Au Doyenné Pau-Ville :


 
                                       Accueil par les familles  

 
                                    Rallye dans la ville avec... dégustation
 

 

                                                     Fête avec les familles
 





Après ces JMJ de Madrid aidons tous ces jeunes à continuer de fortifier leur foi, afin qu'ils puissent transmettre leur espérance et l'amour de Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Portons-les dans notre prière.

Et pour finir ces journées diocésaines si riches, voici un petit mot du responsable de l'accueil jeunes de Lourdes :

«
Quand Dieu a quelque chose à nous dire, il se met à notre niveau, il nous parle le langage que nous pouvons comprendre, il faut donc ouvrir notre cœur pour l'entendre. Quel que soit ce que je crois, ce que je suis, j'ai du prix à ses yeux.
Dieu s'est fait votre ami en Jésus, il veut vous dire qu'il vous aime tels que vous êtes. Je vous souhaite de vivre une petite expérience avec Marie, avec votre esprit ouvert, votre cœur ouvert
»



♦ Témoignage : les bénévoles

Nombreux sont ceux qui ont répondu à la sollicitation faite par annonce ou formulaire déposé dans les paroisses, ou bouche-à oreille ou mail.

Si on estime environ 25 à 30 bénévoles dans l’équipe d’organisation et dont certains ont pu travailler pendant un an sur cette préparation, on peut estimer entre 100 et 120 ceux qui seront venus aider quelques heures ou quelques jours entre le 10 et 15 août pour aider à accueillir, installer, gérer, nourrir et nettoyer.

Ils sont venus de tout le diocèse (de Ger à Saint Jean de Luz, en passant par St Jean-Pied de Port, Pau et Lourdes) pour rendre service selon leurs moyens, leur temps disponible (de 1 h à plusieurs jours) et leurs compétences. Certains y ont notamment passé toute la nuit du 11 au 12 septembre.

Maitre mot de ces journées dans le diocèse : « les jeunes accueillent les jeunes. » Mais pour toutes, globalement et heureusement, cela a été un fabuleux mélange d’âges et d’expériences ; le plus jeune bénévole, Guillaume, devait avoir 5 ans ½ et le plus âgé à peu près 80.

 
Un merveilleux mélange de générations !
Guillaume a collé presque toutes les gommettes des badges avant les arrivées du 11 août, il y a passé au moins cinq heures sans se tromper avec toute son attention d'angelot, il a encore réussi à aider à son petit niveau pendant cette grande journée !!! Un petit joyau envoyé par le Seigneur !
Quand il aura l'âge de participer comme jeune, il sera déjà un vrai vétéran avec au moins 12 ans d'ancienneté, qui dit mieux ?
 


Les plus jeunes ont trouvé leur place en accueillant les jeunes étrangers, en donnant des renseignements, en faisant visiter le site.
Ils ont préparé et distribué les sacs des pèlerins.
Ils ont géré les problèmes d’inscription, distribué badges et sacs, expliqué le programme de la journée, il les ont accompagnés sur les sites. Ils ont aidé à ce que les 1800 personnes présentes le 11 août sur le site du parc des expositions de Pau, puissent en un temps record installer leur sac de couchage et dormir (ou essayer de dormir).

 

Très disponibles, certains ont tenu leur rôle même pendant la veillée quand les bus continuaient à arriver, puis dans la nuit à 2H du matin à la lueur des bougies quand ils ont accueilli le dernier car des Egyptiens.



Les mineurs ont plus particulièrement participé et de façon quasi-professionnelle, à la préparation et à la distribution des repas les 11 et 12, à Pau, et le 12 à Lourdes et des pique-niques à Bayonne. A Pau ils ont aidé à couper les melons, les tartes, à faire cuire les 170 Kg de riz et ont préparé les gigantesques paëllas qui ont permis de nourrir 1800 personnes.

 

A noter les 50 bénévoles de la Cie de l’Immaculée venant de Bordeaux et qui ont accepté de donner de leur temps dans toutes ces tâches, et qui ont fait un sacré boulot dès leur arrivée le 11 au matin.

                 

Avec les jeunes, il y a eu beaucoup de seniors qui ont d’avantage œuvré sur les tâches de back-office et de logistique.

Ils ont préparé le site de la foire expo à Pau le 10 Août : réalisé la décoration du parc des expos, la fabrication et l’installation des douches (40 fixes et 20 douchettes, 100 m de tuyaux d’arrosage), traçage des zones de couchages (2 Km de ruban adhésif), installation de la zone repas pour 2000 personnes (2000 chaises et 520 tables à manipuler), gestion des arrivées et des départs de 35 bus …), nettoyage des sites.

 

Ils ont aidé au bon déroulement des différentes journées les 11-12 et dans les doyennés les 13 et 14 ; sur Bayonne le 15 où  ils ont aidé à l’organisation de la messe à la salle Lauga à Bayonne, accès des bus, participation à la messe puis répartition dans d’autres bus et départ vers Madrid.

Difficile de dire tout ce que les bénévoles ont pu faire pendant ces 6 jours mais ils ont été multi-tâches ; alors on gardera en mémoire quelques exemples et quelques noms...

- Pascaline et Xexili, entre autres, qui à 2H du matin à la lueur de la bougie ont accueilli le dernier car des Egyptiens, pour leur donner leurs badges, leurs sacs du pèlerin.
- Bénédicte  qui a participé au traçage des zones de couchage, a dévidé les 2000 mètres de ruban adhésif et l’a posé sur le sol, a dessiné sur le sol le positionnement des bagages et des tapis de sol, a installé les dressings pour que les jeunes puissent se changer. Tout cela afin que 1800 personnes parlant une dizaine de langues différentes puissent comprendre la répartition des groupes et se coucher .

 

                          

- Jean-Louis, Christian et Maité, Monique, Jean-Claude et X ont pris en charge la surveillance et le bon fonctionnement des douches à Beau-Frêne,  et des locaux de l’IMMAC (terrain de sport, Chapelle, Parc, WC). De 10 heures du matin à 20 heures le soir, ils ont assuré l’accueil, mis en place le planning de présence des personnes qui surveillaient pour que les choses se passent bien, assuré régulièrement le nettoyage. 
- Patrice a surveillé les entrées sorties et assuré la veille sanitaire en attendant que l’équipe de sécurité et de santé se mettent en place.
- Philippe a été chez Emmaüs, chercher 17 tapis de sol pour des brésiliens qui n’avaient rien.
- Thérèse est allée chercher des barres de céréales pour les premiers arrivants, sur le site du parc des expositions, des  Lituaniens qui n’avaient pas mangé depuis la veille.
- Claire ( ?) a été cherché à 22h des médicaments à la pharmacie de garde, pour une libanaise qui avait perdu les siens et en avait un besoin urgent.
- Dominique et Michèle ont aidé en particulier à filtrer avec bienveillance les entrées.

 

- Thierry, Jean-Paul et François ont assuré avec Jean-Benoit la logistique de la cinquantaine de bus qui sont passés sur le site; de leur arrivée sur Pau, le parking et leur départ le lendemain vers Lourdes, puis dans les doyennés, et vers Madrid. Ils se sont assurés que tous les jeunes montaient bien dans le bon bus le 12 au matin avant de partir pour Lourdes.
- Jean-Louis et les équipiers du HBB ont assuré la surveillance du site Parc des Expositions, y compris toute la nuit du 11 au 12.
- Louis-Marie et Claire, Guillaume ont assuré les premiers soins médicaux ; heureusement il n’y a eu que de petits bobos.

Les bénévoles de l’équipe d’organisation :

Appelés par Dominique ou par Jean-Paul, une équipe de jeunes de 24 à 76 ans s’est formée pour partager, travailler et construire les journées en diocèse c’est-à-dire du 11 au 15 Août. Ils se font fait des cheveux blancs et certains y ont passés des nuits blanches !
Il a fallu organiser l’accueil à Pau (badges, transports), la journée de Lourdes, les hébergements en famille, le week-end en doyenné, la messe d’envoi du 15 Août….

Depuis le début de l’année 2011 et certains depuis Juin 2010, ils se sont régulièrement donné rendez-vous pour s’informer les uns les autres et pour coordonner leurs efforts, tous les mois à Salies de Béarn, et toutes les semaines pour une réunion téléphonique, puis chez les uns ou les autres autour d’une pizza, pour être sûrs d’être bien en phase et voir les « trous dans la raquette » - ce qu’il restait à faire.
Un certain nombre d’entre eux ont dû faire des concessions familiales (conjoint et enfants), ou professionnelles (pose de jours de congés).

L’entraide fut le maitre-mot, on n’a pas hésité pas à partager doutes et difficultés, attentif même aux problèmes personnels qui ont affecté l’un ou l’autre ; les plus jeunes cherchant une confirmation auprès des plus expérimentés, les moins jeunes admirant la vitalité et la réactivité de ces jeunots.

                                       



Etapes déjà vécues ou à venir

- Les JMJ, un chemin d’Emmaüs en 4 étapes

En cette année pastorale 2010-2011 du diocèse, en chemin avec les jeunes, dans la diversité des aumôneries, services, mouvements, communautés, et groupes de jeunes, la Pastorale des Jeunes leur a donné rendez-vous : un chemin d’Emmaüs à vivre ensemble !

  • Première étape : C’était le forum du 11 novembre 2010 à Orthez.

Ce forum rassemblait une centaine d’acteurs de la pastorale des jeunes. Il a permis à l’équipe diocésaine de la Pastorale des Jeunes de se présenter et de parler des projets de l’année 2011.

Extrait de l’enseignement de Mgr Marc Aillet :
 « L’Évangile des disciples d’Emmaüs est une belle parabole de la pastorale des Jeunes. Cet Évangile nous donne de quoi structurer les éléments fondamentaux de toute pastorale des Jeunes, tout en respectant la spécificité des charismes, pédagogies, itinéraires des différents groupes, mouvements, services… Mais l’objectif qui nous fédère tous, c’est : rencontrer le Christ, en Église. » 

  • Deuxième étape : deux journées diocésaines pour les jeunes, avec la présence de Mgr Aillet :

- Pour les 16-30 ans : le 26 mars 2011, au lycée Saint Dominique, à Pau. Thème : « Confiance, il t’appelle », avec le témoignage du Père René-Luc.

Cette rencontre correspondait à la traditionnelle journée diocésaine des Rameaux (en 2010, nous étions à St-Jean-de-Luz…). Une occasion pour les jeunes de grandir dans la confiance et aussi se préparer aux JMJ. Ils sont venus nombreux et le témoignage de René Luc a été un temps très fort.

 

 

- Pour les 4e-3e : UNE NOUVEAUTÉ ! Le rassemblement « Pastorale des Jeunes » pour les grands collégiens : le 9 avril 2011, à Saint-Palais.

 
 
Pour les deux rencontres, voir l'album de : www.pastojeunes64.com 

  • Troisième étape : Les JMJ ! « Ose la Rencontre ! »

- Du 11 au 15 août prochains, notre diocèse a reçu 1200 jeunes pèlerins de diocèses étrangers… en chemin vers Madrid. C'est le reportage ci-dessus

    Quatrième étape : Dans l’élan missionnaire du retour des JMJ, une rencontre diocésaine des jeunes sera fixée à la rentrée 2011, afin de recueillir le meilleur de cette expérience, et de le mettre en œuvre au service de l’évangélisation dans notre diocèse.

Accompagnés par vous tous, les acteurs de la pastorale des Jeunes, et au travers de l’expérience de ce « chemin d’Emmaüs », nous sommes convaincus que les jeunes vivent (et vivront) « quelque chose » de la rencontre avec le Christ. Pour les jeunes, l’enjeu est de taille, à savoir : le passage d’une foi héritée à une foi personnelle ! (« La charité du Christ nous presse », lettre pastorale de Mgr Aillet (novembre 2010), p. 21)

En « aînés dans la foi », puissions nous continuer à rejoindre les jeunes dans leurs préoccupations, en les aidant à unifier leur vie autour de cette expérience de foi qu’ils vont vivre.


 Les jeunes du Béarn en marche vers les JMJ

« Firmes en la fe, caminamos en Cristo... », les jeunes béarnais ne prennent pas ces paroles de l'hymne des JMJ 2011 à la légère :


                                                            Prière du départ

Samedi 28 mai . Une trentaine de lycéens, étudiants et jeunes professionnels se retrouvent à Gelos à 15h30, tennis au pieds et sac au dos, répondant ainsi à l'invitation d'organisateurs JMJ juniors du Béarn. Le temps d'accueil est suivi de la bénédiction des pélerins donnée en bonne et due forme par le Père Nalis. Nous sommes donc parés pour marcher jusqu'au sanctuaire Notre-Dame de Piétat, situé à 16 kilomètres du point de départ.


                                                            Bénédiction des pèlerins

Nous espérons bien que ce rendez-vous nous permettra de rentrer un peu plus dans l'esprit des JMJ, et cela se vérifie rapidement : la longue marche le long du gave nous laisse le temps de faire connaissance, discuter, admirer la nature, réfléchir, prier, rire...et accueillir ceux qui nous rejoignent en chemin.





L'ambiance est détendue, notamment grâce à la présence d'une « voiture-balai » prête à venir à notre aide à tout moment.

                           

La pause dîner est appréciée par tous, des gâteaux et autres denrées appétissantes font le tour du groupe. Mais il ne faut pas traîner car nous sommes attendus à Notre-Dame de Piétat pour 21 heures. Nous avons quitté le gave pour nous enfoncer dans la plaine de Nay et les paysages sont particulièrement beaux à la lumière du soleil couchant. Nous dépassons bientôt Pardies-Piétat et commençons à gravir la colline qui nous mènera à notre but. Comme nous avons pris un peu de retard et que nous avons hâte de reposer nos pieds, nous montons à vive allure sans nous rendre compte de la distance qu'il nous reste à parcourir car nous sommes dans un bois. Mais nous finissons par voir le calvaire qui nous indique que nous sommes arrivés ! Il est 21h30...



Nous sommes accueillis par les Pères Nalis, Nouvel, Gomez et Brodowski qui vont concélébrer la messe dite spécialement pour nous. Dans la belle église dédiée à Notre Dame, nous vivons une Eucharistie recueillie et joyeuse, grâce à l'accompagnement d'une guitare, d'un harmonium et d'un piano.



Puis des flambeaux nous sont distribués car nous allons redescendre jusqu'à Pardies à pied dans la nuit : c'est comme si, après avoir vécu ces beaux moments et avoir reçu Jésus, nous étions invités à redescendre chez nous pour porter la lumière qui nous a guidée. Il faut cependant avouer que nous ne prenons pas trop le temps de méditer car les flambeaux ne sont pas éternels et nous craignons de nous retrouver dans le noir au beau milieu des bois.



Mais il faut faire confiance, en Dieu comme dans ceux qui ont préparé cette journée : il reste des flambeaux non encore allumés qui nous servent de rechange, et nous pouvons alors profiter de cette marche peu commune, égayée par les chants montagnards entonnés à tue-tête par certains. Nous arrivons dans le village endormi où nous remercions Marie pour cette marche, et nous attendons les voitures qui nous ramèneront chez nous car après cette belle journée, une bonne nuit de sommeil ne sera pas de trop !

Merci aux prêtres, aux deux séminaristes venus de Bayonne pour l'occasion, à la voiture-balai ainsi qu'à Gabriel qui a tout particulièrement organisé cette journée (repérage de la route compris !).

> Qu'est ce que les JMJ ?
> Toutes les actus JMJ

Retour en haut de page