Index de l'article

- Adeline : « La vie est un cadeau offert chaque matin à notre réveil. Sautons de joie, tapons dans nos mains, et aussi tous les soirs avec les voisins à 20h. Une journée nouvelle s’annonce toute à créer surtout en ce moment où nous vivons dans la maison, où nous avons recréé les espaces de chacun, de travail, de jeux. Où finalement, les règles de vie bien établies sont remises en question et libérées pour un temps. VIVONS ! 
“Maman, qu’est-ce qu’on fait demain ?” me demande mon fils chaque soir depuis quelques années.  Et nous ? Qu’avons-nous envie de découvrir aujourd’hui avec nos yeux d’enfant ?
 »

- Une Syrienne de 10 ans réfugiée en France : « Mon Dieu, que cette période de confinement et d'épreuves, nous aide à mieux vous aimer et à ouvrir les yeux sur les chances que nous avons : le logement à l'abri de l'épidémie, la nourriture suffisante. Seigneur Jésus, aidez-nous à mieux comprendre ce que vivent les chrétiens persécutés de Syrie qui n'ont pas de logement pour se protéger de cette maladie, ni assez d'argent pour se nourrir. Oui, Seigneur Jésus, les chances que nous avons sont grandes ! Merci Jésus ! »

- La compassion du Père
En Lombardie, un médecin athée a été bouleversé par le témoignage d’un prêtre de 75 ans se dévouant jusqu’à donner sa vie pour les malades. Il témoigne : « À partir de maintenant et jusqu’au dernier souffle de ma vie, je vais me consacrer à aider les autres. Je suis heureux d’avoir rencontré Dieu grâce à ce prêtre, en plein milieu de la souffrance et la mort de mes patients. Dieu est là, l’espoir est là » Ce médecin a vu la compassion du Père.

- Lettre d'une religieuse milanaise sur l'Espérance dans la tourmente du covid-19

- D'une personne confinée en Italie... notre Pape François : « Nous devons redécouvrir le caractère concret des petites choses, des petites attentions à avoir envers nos proches, nos parents, nos amis. Et comprendre que dans ces petites choses, il y a notre trésor »

- Pauline et Mgr Michel Dubost - Directeur national des OPM
« Privations imprévues, rencontres différées :
nous étions invités au désert, nous y sommes contraints !

Se retirer du monde haletant... et vivre cela comme un don de Dieu, une opportunité pour devenir le pauvre des Béatitudes et d’entrer dans la manière de vivre du Christ !
Il est arrivé à Pauline Jaricot, inspiratrice de la Propagation de la Foi et des Œuvres Pontificales Missionnaires, de se retirer chez elle, déboussolée, pauvre profondément : « Une pauvre qui n’a que Dieu seul pour ami, Dieu seul pour soutien, mais Dieu seul suffit ! »
Ah ! Si à la manière de Pauline nous savions accepter nos déserts et nos impuissances dans la confiance, dans l’espérance ! Peut-être serions nous enfin efficaces ! »

- Depuis l’hôpital de Strasbourg où la situation est extrêmement grave et préoccupante, le Père Denis Ledogar, aumônier de l’hôpital et ancien infirmier anesthésiste, nous confie son témoignage d’espérance.

- Et youPRAY a envoyé cette méditation à écouter :

Jésus, le coronavirus et moi" (33 min)

c-à-d : “comment vivre cette période déstabilisante dans l'Esprit Saint. A l'aide de la Bible, des saints et de la tradition de l'Eglise, Olivier Belleil nous donne des conseils pour traverser avec le Seigneur l'épreuve sanitaire que nous vivons aujourd'hui.
Un enseignement éclairant qui donne des clés de discernement sur le temps particulier que nous vivons et nous invite à grandir dans la foi, l'espérance et la charité.”