La charité est-elle indispensable au développement du chrétien ?

Vendredi 17 avril 2015

Dans le cadre de la Formation Permanente, Frère Tanguy-Marie POULIQUEN, de la Communauté des Béatitudes, a abordé un sujet qui interpelle les mouvements caritatifs, en le ponctuant de petites histoires pleines de sens :

« Si la solidarité est une nécessité pour notre développement personnel,

la charité est-elle indispensable au développement du chrétien ? »

(Cliquer sur la photo pour avoir le texte complet)

... Benoît XVI dans son encyclique sociale « La charité dans la vérité » (2009) :

(36) « La doctrine sociale de l’Église estime que des relations authentiquement humaines, d’amitié et de socialité, de solidarité et de réciprocité, peuvent également être vécues même au sein de l’activité économique et pas seulement en dehors d’elle ou « après » elle. La sphère économique n’est, par nature, ni éthiquement neutre ni inhumaine et antisociale. Elle appartient à l’activité de l’homme et, justement parce que humaine, elle doit être structurée et organisée institutionnellement de façon éthique. Le grand défi qui se présente à nous, qui ressort des problématiques du développement en cette période de mondialisation et qui est rendu encore plus pressant par la crise économique et financière, est celui de montrer, au niveau de la pensée comme des comportements, que non seulement les principes traditionnels de l’éthique sociale, tels que la transparence, l’honnêteté et la responsabilité ne peuvent être négligées ou sous-évaluées, mais aussi que dans les relations marchandes le principe de gratuité et la logique du don, comme expression de la fraternité, peuvent et doivent trouver leur place à l’intérieur de l’activité économique normale. C’est une exigence de l’homme de ce temps, mais aussi une exigence de la raison économique elle-même. C’est une exigence conjointe de la charité et de la vérité. »

Même dans l’économie, il faut le don gratuit (la 18e vache…). La solidarité est nécessaire lorsqu’elle s’exprime sous la forme de la charité : le don gratuit. « L’homme se trouve lui-même dans le don désintéressé »...