Célébrer la Liturgie de Vatican II

ou « L'art de célébrer en vérité et en beauté

la Liturgie de Vatican II »

Invité par le Service de Formation Permanente, le Frère Benoît-Marie de Belloc est venu nous éclairer (Fidélité à la tradition ? Ouverture au progrès ? Évolution ? Adaptation ? Dimension communautaire ? Participation active ?...) et nous aider à rentrer dans la beauté et la profondeur de la liturgie, en s'appuyant avec rigueur sur les textes.

C'est aussi un livre ainsi introduit :

"La constitution Sacrosanctum Concillum. sur la Sainte Liturgie fut la première votée par les pères du concile Vatican II, le 4 décembre 1963. Au 25e anniversaire, le saint pape Jean-Paul II affirmait : « Ce fut un événement mémorable à plus d'un titre. Il était, en effet, le premier fruit du Concile voulu par Jean XXIII pour l'aggiornamento de l'Eglise, il avait été préparé par un large mouvement liturgique et pastoral, il était porteur d'espérance de vie et de renouveau pour l'Eglise. »

Et cinquante ans après, qu'en est-il de ce renouveau, de cette espérance ? Il semblait venu le temps non pas d'effectuer un bilan ou un retour en arrière mais bien plutôt d'envisager avec quelle profondeur et quelle maturité, la liturgie pouvait servir la vocation de l'homme, interroger le chercheur, s'adresser au monde d'aujourd'hui, s'ouvrir à de nombreux domaines de la vie, dialoguer avec les différentes voies spirituelles, ou encore combler le mystique."

8 janvier 2016 : Une conférence pour mieux comprendre

Cliquer sur la photo du Frère pour le texte complet
qu'il nous a offert

 Quelques phrases clés :

« Il me semble qu’au fond, ce que j’ai à vous dire ce soir,
pourrait se résumer en une phrase.
Comme toujours les choses essentielles se disent en peu de mots !
La Sainte Liturgie n’est pas d’abord des choses à faire
mais une expérience à vivre, ensemble, en Eglise de telle sorte que
le monde puisse découvrir ce Jésus Christ sauveur
qui polarise nos vies. »

« La Liturgie est sommet et source de la vie de l’Eglise.
Voilà la conviction, me semble-t-il, qui a marqué le Concile Vatican II
qui est à l’arrière-fond de la redécouverte
de la place de la liturgie dans la vie de l’Église. »

« Le concile Vatican II a mis un terme à un modèle d’unité liturgique
sous le mode de l’uniformité,
à savoir tout le monde pareil pour que l’on soit en communion !...
Oui, qu’on le veuille ou non, nous sommes entrés
dans un modèle d’unité dans la richesse de la diversité.
»

« Cependant, je voudrais surtout souligner que le changement voulu par le concile Vatican II n’est pas seulement motivé par une volonté de faire mieux ou d’avoir une liturgie plus parfaite.
Il s’agit encore moins de promouvoir une liturgie au goût du jour ou pire une liturgie qui plaise, mais avant tout, de donner à vivre au peuple chrétien dans la liturgie le mystère du Christ et la tradition de l’Église dans le langage et la sensibilité d’aujourd’hui...
Toute assemblée liturgique rend présent le Christ... »