Évangile de Jésus Christ selon Saint Marc

Jésus se mettait en route quand un homme accourut vers lui, se mit à genoux et lui demanda : « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » Jésus lui dit : « Pourquoi m'appelles-tu bon ? Personne n'est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d'adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. » L'homme répondit : « Maître, j'ai observé tous ces commandements depuis ma jeunesse. »

Posant alors son regard sur lui, Jésus se mit à l'aimer. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. » Mais lui, à ces mots, devint sombre et s'en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Alors Jésus regarde tout autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu ! « Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Mais Jésus reprend : « Mes enfants, comme il est difficile d'entrer dans le royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. » De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? » Jésus les regarde et répond : « Pour les hommes, cela est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »

Commentaire

Un homme " bien " sous tous rapports !

 Un homme qui « pratique » et qui a tout apparemment pour être heureux : santé, jeunesse, travail, relations, considérations…. Tout ce que nous recherchons nous aussi aujourd'hui. Et pourtant, cela ne lui suffit pas.

Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ?

 L'homme met sa confiance dans l’efficacité. Il est préoccupé par ce qu'il faut « faire » pour « avoir » et disposé à en payer le prix. Il veut obtenir la vie éternelle avec certitude, faire ce qu'il faut pour y avoir droit.

J'ai observé tout cela

 « J'ai été honnête envers mon prochain, je ne l'ai pas volé ni jalousé. Je respecte les miens… je fais des dons à des associations…. Je visite des malades… » Jésus ne peut qu'approuver cette bonne conscience … sauf si l'homme pense que ses mérites lui donnent un passeport pour la vie éternelle ou des droits sur Dieu.

Une seule chose te manque Posant alors son regard sur lui, Jésus se mit à l'aimer.

Regard plein d'estime et de joie que Jésus pose sur lui comme sur chacun de nous lorsque nous ne contentons pas de mener une vie droite et que notre désir va plus loin. C'est pourquoi Jésus essaie de lui faire comprendre, de nous faire comprendre, qu'il suffirait de se laisser attirer, tirer en avant par un amour qui ne veut que notre bien, qui invite à vivre pleinement, qui sauve. Mais pour cela, il faut se détacher de ce que nous faisons ou possédons et qui nous empêche d'exister, d'être libre et confiant. Pas étonnant que l'homme riche ait peur.