♦ Aumônerie de la prison de Pau

La prison de Pau se trouve sur le territoire de notre paroisse.

C'est une Maison d'Arrêt : une Maison d'Arrêt reçoit des détenus effectuant des peines de moins de 1 an et des personnes en attente de jugement (attente qui peux être plus ou moins longue) ou, après jugement, en attente de transfert.

Pour les longues peines, les personnes sont transférées dans des établissements pour peine, (centres de détention, Maisons centrales, ou centres fermés pour les mineurs).
A PAU il y à un quartier Hommes, un quartier Mineurs  un quartier Femmes, avec une nursery. Le nombre de personnes détenues peut varier de 160 à 300 personnes, dont beaucoup sont en situation d’indigence.

A la Maison d'Arrêt de PAU, une équipe d’Aumônerie Catholique accompagne une grande partie des présents.
Elle se compose d’un diacre, qui est l’aumônier responsable, d’un prêtre aumônier accompagnateur, de deux auxiliaires d’aumônerie.

L’équipe d’aumônerie se veut visage d’Église à l’intérieur des murs, témoin de la tendresse du Christ pour chaque homme sans exclusive.
Son rôle est d’accueillir, d’écouter, tous les détenus qui le souhaitent (avec une attention particulière pour les isolés, les étrangers et les plus fragiles) d’apporter un soutien spirituel, et d’annoncer Jésus Christ :

- à travers les moments de prières de célébrations Eucharistiques, ou de Réconciliation
- au cours de rencontres individuelles ou collectives, (dans les groupes de réflexion sur la Parole de Dieu, ou la préparation des célébrations).

Une équipe associée de 14 personnes de diverses paroisses, rejoint l’équipe d’aumônerie lors des célébrations ou de manifestations diverses.

Questions à Jean-Jacques Escoubet, et l’abbé Louis Crouzat,

aumôniers à la Maison d’Arrêt de Pau


L’aumônerie rencontre les détenus, les écoute, les accompagne. Elle apporte un soutien spirituel à tous ceux qui le souhaitent.

A quel titre intervenez-vous ?

Le rôle de l’aumônier est d’être une présence aimante, fraternelle, un compagnonnage qui est déjà annonce de la bonne nouvelle du Christ. « Nous sommes des serviteurs appelés par l’église». L’aumônerie catholique compte 18 personnes envoyées en détention dans le cadre de l’accès au culte pour tous.

Que vous apporte le contact des détenus ?

« On y va avec ce que l’on est, avec les mains et poches vides, et on repart avec le cœur plein ». L’émerveillement de voir de nombreuses démarches de conversions pour des personnes en très grande souffrance. « L’homme est plus grand que sa faute, son cœur est plus grand que ce qu’il a commis ».

Comment peut-on apporter son soutien ?
En participant à la collecte pour les colis de Noël en lien avec la paroisse.

En effet, depuis plusieurs années, à l’occasion de Noël, fête du partage par excellence, avec l’aide d’aumôneries de lycées, de collèges, de maisons de retraites, de paroisses et de diverses collectivités, l’Aumônerie Catholique de la MA de PAU peut offrir à chaque personnes détenus sans distinction une pochette cadeaux.

Liste des produits pour la prison :
Colis de Noël
A livrer à Jean-Jacques Escoubet. Prochaine collecte à la fin de l'année.

-        lessive en poudre pour lavage à froid
-        brosses à dents
-        dentifrice
-        savonnettes
-        shampooings (petit modèle)
-        gel douche
-        timbres
-        enveloppes
-        cartes de voeux (non écrites)
-        papier à lettre
-        stylos (simples)
-        tabac à rouler
-        papier à cigarettes

Devenir visiteur de prison

Au sein de la maison d’arrêt de Pau, certains détenus sont privés de relations familiales. Ainsi, la mission laïque des visiteurs de prisons est de les accompagner durant leur incarcération.  Ces bénévoles représentent un soutien moral primordial et constituent un lien essentiel avec la vie extérieure. Le visiteur apporte ainsi aux détenus signalés par le service pénitentiaire d’insertion et de probation (S.P.I.P.), quelle que soit leur situation pénale,  une écoute et des connaissances contribuant ainsi à favoriser leur réinsertion. Il dispose de deux moyens de communication : les visites et la correspondance. Les visites se déroulent sans surveillance dans une pièce réservée à cet effet. Pour devenir visiteur de prison, vous devez remplir quelques conditions comme notamment être âgé de plus de 21 ans et de moins de 66 ans ; adresser une demande au service pénitentiaire et obtenir un agrément. Plus d’informations : Association Nationale des Visiteurs de Prison (A.N.V.P. - http://www.anvp.org)

 

♦ La passerelle

L'association La Passerelle, 23 rue Bourbaki, offre aux proches de personnes incarcérées un espace chaleureux où boire un café et souffler, les jours de parloir.
L'endroit a été entièrement refait pour que l'on s'y sente bien. Un coin jeux a été aménagé pour faire patienter les enfants.

Article :
http://www.sudouest.fr/2011/08/18/un-lieu-pour-les-familles-de-detenus-476770-4344.php

Contact : 05 59 77 49 38