Plan de la page :

- Messe chrismale
- Jeudi Saint :
avec les enfants : messe des familles
avec les lycéens : nuit de prière à Marciron
(avec les adultes : pas de document reçu)
- Vendredi Saint
avec les enfants et les jeunes
avec les adultes : célébration de la croix à Notre Dame
(chemin de croix : pas de document reçu)

 Après les célébrations de Rameaux dans chacune des églises,
c'est à Lescar que tous les prêtres se sont retrouvés autour de Mgr Marc Aillet,
pour recevoir l'huile des baptêmes, celle des confirmations et celle de l'onction des malades,
à l'issue de la messe chrismale

Messe Chrismale 2012 - Diocèse de Bayonne... par Doyenn_Pau-Priphrie




Le Jeudi Saint, après la classe, les enfants se sont retrouvés avec des paroissiens
pour revivre le dernier repas du Seigneur avec ses disciples.









Un petit groupe a mimé ce premier signe que Jésus a voulu nous laisser :
le lavement des pieds - être serviteur.

 

 





Dominique a aidé les enfants à comprendre l'importance
de ces gestes que Jésus a voulu nous laisser,
puis Robert est revenu sur la première communion
que les enfants préparent avec sérieux depuis le début de l'année.



Les enfants qui veulent recevoir Jésus pour la première fois avaient écrit leur prénom
et aussi pourquoi ils voulaient faire leur première communion.

 

Voici quelques extraits de leurs belles et sincères motivations :

- Je veux faire ma communion car je veux faire le chemin de Dieu
et être son témoin. Je veux le rejoindre.
- Car j'aimerais continuer à connaître Dieu, continuer ma vie de chrétienne
et car ça m'aiderait à être une bonne chrétienne.
- Pour être mieux en communion avec Dieu
et pour pouvoir être béni en prenant son corps.
- Pour confirmer mon baptême en recevant l'hostie sainte.
- Ainsi, je ferai partie de la grande famille chrétienne avec Jésus
et tous ceux qui l'ont reçu avant moi,
je serai heureuse d'être avec Jésus et j'espère qu'il sera avec moi.
- Car j'aimerais que Dieu vienne dans mon cœur et qu'il me remplisse de bonté et de joie.
- Parce que je veux être avec Jésus et j'ai besoin de Lui
pour m'aider à affronter les difficultés que je rencontrerai dans mon avenir.

 

- Communier, c'est rendre grâce, entretenir le courant d'amour.
- Mieux entendre Jésus.
- Rentrer de plus en plus dans la famille de Jésus.
- Recevoir du bonheur.
- Demander pardon à Jésus.
- Penser davantage à Dieu.
- Pour mieux aider et partager.
- Se rappeler le sacrifice que Jésus a fait pour nous.- Remercier.
C'est pour ça que nous voulons vous annoncer que le Seigneur est avec nous
et le sera toujours dans nos cœurs.

 

Ensuite, les enfants ont « dressé la table pour le Repas Eucharistique » :



Dieu nous invite à partager son repas, et pour lui, nous allons préparer la table :
Les jours de fête, on met une belle nappe qui est déployée devant nous.
On met aussi un beau bouquet.           
Quand Jésus a rassemblé ses amis pour le repas pascal,
on a allumé des lampes pour remercier Dieu de nous donner la lumière.
C’est Jésus qui est notre lumière. 
Voici le pain « fruit de la terre et du travail des hommes »,
ce pain que la puissance de Jésus a consacré pour nous.
Il deviendra le Corps du Christ, livré pour nous.

 

Voici la coupe qui contient le vin, formé de mille grains de raisins écrasés au pressoir ;
c’est le vin de la fête. Il va devenir le sang du Christ,
pour nous faire passer à la fête éternelle du ciel.
L’ eau représente notre vie. Elle va se mélanger au vin contenu dans la coupe,
comme pour dire : « Nous serons toujours unis à Jésus ; nous ne ferons qu’un ».







Leurs ainés, les lycéens des aumôneries de Pau, ont célébré la Cène du Seigneur
à Mazères-Lezons, avant de se retrouver dans le beau site de Marciron
pour y découvrir le repas de la Pâque Juive, grâce à Marie-Françoise Le Lann,

  

et y vivre une nuit de prière dans le silence de la nuit.



Voir le reportage en cliquant sur la photo



De leur côté, après la belle célébration de la Cène du Seigneur,
avec le geste si important du lavement des pieds,
les adultes de la paroisse pouvaient aussi se relayer pour prier
dans l'église Saint Jacques toute la nuit,
à l'image des moines et des moniales du monde entier.





Le Vendredi Saint, nombreux ont été ceux qui ont pris un temps pour prier
ou marquer d'un geste cette journée :

 

Dans les étabissements d'enseignement catholique
ou les aumôneries de l'enseignement public,
plusieurs propositions s'offraient aux enfants et aux jeunes :



Un temps de méditation et de prière devant la Croix.



Un bol de riz et des rencontres

pour ouvrir son regard à certaines réalités du monde :
Les enfants de Saint François d'Assise ont reçu des témoins
et leur bol de riz aidera une école au Sénégal..
Les collégiens et lycéens de l'Immaculée Conception ont rencontré
l'un des responsables d'Anak et lui ont donné le fruit de tous leurs bols de riz
(chaque vendredi de Carême) soit 2000 euros.

 

  



 


Le chemin de croixentre les églises Saint Jacques et Saint Martin
a été suivi avec beaucoup de recueillement.



Il en a été de même pour la célébration de la Passion et de la Croix
en l'église Notre Dame.





Récit de la Passion de Notre Seigneur Jésus Christ

 

 

Adoration de la Croix











Retour en haut de page