Index de l'article

Dès le 2 octobre, pour la deuxième année, une fourmilière d'artistes a œuvré pour mettre en scène la beauté dans l'église Saint Jacques, qu'ils soient professionnels, apprentis, élèves fleuristes ou bénévoles.
Petites mains aux doigts de fée, mais avec parfois... des bras costauds et un bon sens de l’équilibre...
Petites mains au grand cœur heureuses de partager leur métier, leur passion pour l'art floral et l'offrir aux autres, comme dans les ateliers avec les bénévoles.

Oui, il en a fallu des bras pour charger et décharger des camions le matériel lourd : échafaudages, échelles, tables, sono, arbres et toutes les fleurs... Quant à l'équilibre, pas de souci...

Beauté mise en scène aussi par les jeunes musiciens de l'Orchestre de Chambre du Conservatoire, par les musiciens de l'Atelier Cordes Baroques du Conservatoire et par les danseurs du Carré Danse.

Tout ceci à l'initiative de Mme Éliane Boucher-Garrabos, présidente et du bureau de l'UPAF des Pyrénées Atlantiques, l'accord de M. le curé Jean-Jacques Dufau, et grâce aux Maîtres d’Œuvre de l'exposition et de la scénographie florale : Benoît de Saint-Amand et Murielle Baillet, meilleurs ouvriers de France.

Rentrons tout d'abord dans les coulisses de la fête pour admirer le travail de ces Petites Mains au grand cœur heureuses de partager leur métier, leur passion pour l'art floral et de l'offrir aux autres, comme dans les ateliers avec les bénévoles.