Après le rasemblement Diaconia

Le samedi 22 juin, les congressistes se sont retrouvés, avec M. l'abbé François Bisch, autour de plusieurs questions car, comme nous l'a dit Daniel Maciel :

« Nous avons fait l'expérience d'une Eglise pauvre qui a besoin

de tous. Les plus pauvres ont été mis en lumière,

nous sommes responsables pour que cette lumière continue »

M. l'abbé François Bisch :

«Diaconia n'est pas une parenthèse mais l'occasion de renouveler notre attention pour les pauvres. Diaconia n'est pas un "en plus", mais un rappel que dans la nature même de l'Eglise, il y a ce choix de l'attention aux pauvres.

Il faut être profondément attentif à ne pas considérer la pauvreté en dehors de soi-même. En regardant les autres, reconnaissons nos propres pauvretés. Nous devons avoir besoin les uns des autres : c'est une vérité qui émane du cœur de Dieu.

Comment, à l'image du feu de la Pentecôte, allons nous être ces braises qui vont rallumer la charité ?... Pas un feu de paille mais un beau feu de bois auquel nous allons, au fur et à mesure, rajouter les bûches dont le feu a besoin... »

Questions (c'est en "Fraternités" que le partage s'est fait le plus souvent) :

(autres photos à la fin)

1. Qu’est-ce que j’ai reçu ? (paroles, évènements, rencontres…)

2. Qu’est-ce que j’ai envie de transmettre ?

3. Comment poursuivons-nous l’esprit de Diaconia, là où nous sommes ? (quelles questions nous sont posées, quels témoignages avons-nous déjà donnés…)

Et surtout : Quelles propositions ? afin de donner une perspective pour la rentrée

(compte-rendu bientôt)

 

Ce partage a été introduit par deux courtes vidéos :

♦ La première (17 minutes) est un court résumé de certains moments forts du rassemblement. Hélas, il a fallu faire un choix (ce qui est aussi nécessaire pour en faire une introduction à une réflexion), et, afin de faire découvrir Diaconia à ceux qui n'y étaient pas ou à ceux qui se posent encore la question "Qu'est que c'est Diaconia ?", j'ai choisi de montrer ce qui a été la véritable découverte du rassemblement : la force du témoignage des "pauvres", la richesse de leurs paroles, ce qui les a aidés à se relever, ainsi que les gestes et le bonheur de la Fraternité vécue.


Diaconia : paroles fortes par SF-pau-64

♦ La deuxième (7 minutes) est le beau témoignage, très apprécié, de quatre jeunes professionnels : Charlotte et Fabien, Catherine-Marie et Fabien. Ils ont vécu Diaconia en "Fraternité" depuis septembre 2012.


Diaconia : témoignage de 4 jeunes professionnels par SF-pau-64

(Si certains désirent le DVD, écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en précisant Diaconia et en donnant)

La matinée s'est terminée par le témoignage de Mauricette qui, comme son mari, le diacre Paul Bergerie, a chaussé les bottes et pris la pelle pour enlever la boue du sanctuaire de Lourdes, avec les autres bénévoles.

C'est dans la prière, que nous avons rendu grâce pour la chance que nous avons eue de pouvoir vivre le rassemblement, et que nous devons continuer de porter tous ces sinistrés des inondations qui ont souvent tout perdu.

La joie du partage de Diaconia s'est retrouvée dans le pique-nique qui a suivi

et quel bonheur ce soleil retrouvé !

Diaporama

{morfeo 31}