Index de l'article

 

Carême 2019 avec youPRAY est une retraite en ligne gratuite : il suffit de vous inscrire et vous recevrez un mail par jour avec un starter de prière (petit programme audio court d'environ 10 minutes qui vous aide à démarrer votre prière).
Selon les jours :

  • L’Évangile du jour médité accompagné d’un chant
  • Une dizaine de chapelet avec un saint
  • La playlist de louange du jour
  • Une mini-retraite à la maison
  • Et bien d’autres surprises !

En voiture, dans le train ou le métro, en allant au boulot, en faisant la vaisselle ou votre jogging, appuyez sur Play, laissez-vous guider et expérimentez la puissance de la prière dans votre vie.
Cette retraite vous permettra de découvrir en avant-première des programmes de l’application de prière youPRAY qui sortira dans quelques semaines.

Avec qui allez-vous prier concrètement ?

Selon les programmes et les jours, vous prierez avec:

  • Des papes : le pape François, Benoît XVI…
  • Des saints : Charles de Foucauld, Mère Teresa, Louis et Zélie Martin, Padre Pio…
  • De grands témoins : P. Raniero Cantalamessa, P. Joseph-Marie Verlinde, P. Etienne Méténier, P. Jacques Philippe, Olivier Belleil...
  • Des artistes : Glorious, Taizé, les communautés de l’Emmanuel et des Béatitudes, les Fraternités Monastiques de Jérusalem, Exo, Dei Amoris Cantores…

youPRAY a remporté en 2018 le prix Oremus du groupe Bayard, et a été lauréat de l'événement Pitch My Church qui promeut les meilleurs innovations digitales chrétiennes.

♦ Samedi 9 mars

Répondre à un appel

Introduction :
Pour démarrer notre retraite, nous considérons un aspect essentiel de la prière : toute prière est d’abord une réponse à un appel.

Méditation du père Jacques Philippe :
La première chose qui doit nous motiver et nous encourager pour entrer dans une vie de prière, c’est que Dieu lui-même nous y invite. L’homme cherche Dieu, mais Dieu le recherche bien davantage. Dieu nous appelle à le prier, car depuis toujours, et bien plus que nous ne l’imaginons, il désire ardemment entrer en communion avec nous.

Le fondement le plus solide de la vie de prière, ce n’est pas notre propre recherche, notre initiative personnelle, notre désir (ils ont leur prix, mais peuvent parfois faire défaut), le fondement le plus solide de la vie de prière c’est l’appel de Dieu...

Suite en cliquant ICI

Résolution du jour :
Aujourd’hui et rien que pour aujourd’hui, je penserai aussi souvent que possible que Dieu m’aime, qu’il est heureux lorsque je prends quelques secondes au milieu de mes activités pour penser à lui et me confier à lui.

♦ Samedi 16 mars

Mettre Dieu à la première place

Introduction :
Dans cette deuxième journée de notre retraite, nous cherchons à avancer un peu plus dans la prière. Lorsque je prie, Dieu peut prendre la première place dans ma vie.

Méditation du père Jacques Philippe :
L’existence humaine ne trouve sa plénitude d’équilibre et sa beauté que si Dieu en est le centre. « Dieu premier servi ! », disait sainte Jeanne d’Arc. La fidélité à la prière permet de garantir, de manière concrète et effective, ce primat de Dieu. Sans elle, la priorité donnée à Dieu risque de n’être qu’une bonne intention, voire une illusion...

Donner à Dieu un primat absolu par rapport à toute autre réalité (travail, relations humaines, etc.) est le seul moyen d’instaurer un rapport juste avec les choses, dans un vrai investissement et une saine distance qui permet de sauvegarder une liberté intérieure et l’unité de sa vie. Sinon, on tombe dans une indifférence, une négligence ou, au contraire, un attachement, un envahissement, une dispersion, des inquiétudes inutiles.

Suite en cliquant ICI

Résolution du jour :
Ce soir, avant de me coucher, je prendrai cinq minutes pour remercier Dieu d’être le vrai centre de ma vie. Je lui remettrai tout ce qui a fait cette journée : le bien que j’ai accompli pour lui rendre grâce, les difficultés que j’ai rencontrées pour invoquer son aide, mes fautes et imperfections pour lui demander pardon. Ainsi, tout ce qui a fait ma journée trouve son achèvement en Dieu. Et je m’endormirai en paix, confiant en sa miséricorde.

♦ Vendredi 22 mars

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 21, 33-43.45-46)
(Parabole de la vigne)

Extrait de la méditation du Père Etienne Méténier :
Il est venu non pour punir mais te bénir...

La vigne a été comme dérobée à son auteur, et avec une patience inépuisable, Il a cherché à la reconquérir. Il a finalement résolu de se donner en venant « en personne nous sauver » (Is 35,4), pour payer par lui-même et à nous-mêmes le rachat de ce qui lui appartenait déjà.

Nous avons ainsi été excessifs dans l'avidité, Lui encore plus dans la générosité ;
obstinés dans le refus, Lui dans le salut proposé ;
opiniâtres comme pécheurs, Lui comme Sauveur ;
irréductibles comme malfaiteurs, Lui comme Rédempteur ;
acharnés dans la dureté, Lui dans la bonté ;
immodérés dans la vanité, Lui dans l'humilité ;
effrénés dans la raideur, Lui dans la douceur ;
extravagants dans l'attention à soi, Lui dans le don total de soi ;
humainement démesurés dans l'égocentrisme, Lui divinement dans l'Amour ;
nous exagérons dans la malveillance, Lui dans la patience ;
nous persévérons dans la révolte absurde, Lui dans Sa Miséricorde, qui semble encore plus insensée car gratuite.


Il est venu non pour punir mais te bénir ; non pour forcer mais inviter ; non pour violenter mais appeler ; non pour écraser mais te soigner ; non pour juger mais aimer, non pour punir mais pour séduire ton âme. 

Texte complet en cliquant ICI

♦ Samedi 23 mars

Prier gratuitement

Introduction :
En ce troisième jour de notre retraite, nous demandons au Seigneur de continuer son œuvre à travers ce temps que nous prenons chaque jour avec lui. Nous méditons aujourd’hui sur une qualité essentielle de la prière : la gratuité.

Méditation du père Jacques Philippe :
La fidélité à la prière est précieuse car elle nous aide à préserver dans notre vie l’aspect de gratuité. Prier c’est perdre son temps pour Dieu. À la base, il s’agit d’une attitude d’amour gratuit.
Ce sens de la gratuité est bien menacé aujourd’hui où tout est pensé en termes de rentabilité, d’efficacité, de performance. L’amour vrai ne peut pas se cantonner dans la catégorie de l’utile. L’évangile de Marc, quand il raconte l’institution des Douze, nous dit que Jésus les a choisis d’abord « pour être avec lui » (Mc 3, 14). Et ensuite seulement pour partager ses tâches : prêcher, chasser les démons, etc. Nous ne sommes pas uniquement des serviteurs, nous sommes appelés à être amis, dans une vie et une intimité partagées, au-delà de tout utilitarisme.

Prier c’est passer gratuitement du temps avec Dieu, pour la joie d’être ensemble. C’est aimer, car donner son temps c’est donner sa vie. L’amour n’est pas d’abord faire quelque chose pour l’autre, c’est lui être présent. La prière nous éduque à être présents à Dieu, dans une simple attention aimante...

Suite en cliquant ICI

Résolution du jour :
Aujourd’hui et rien que pour aujourd’hui, je prendrai un temps gratuit avec Jésus.
Pendant ce temps, je reste quelques minutes en silence et j’entends Jésus me dire : « Je ne t’appelle plus serviteur, mais ami. » Je me laisse toucher par cette parole, qui vient me rejoindre dans l’intimité de ma relation avec Lui et qui m’invite à ne plus vivre en serviteur, mais en ami de Jésus. « Je ne t’appelle plus serviteur, mais ami. »