Index de l'article

 

♦ Introduction par le Père Jean-Jacques Dufau

Le carême  est un temps de pèlerinage. Le carême est un temps qui dure 40 jours. Quarante jours de pèlerinage qui nous conduisent vers Jérusalem, là où Jésus est entré comme un roi. C’est le dimanche des Rameaux. Jérusalem, où Jésus a été jugé injustement, a été crucifié, est mort. C’est le Vendredi Saint. Jérusalem, là où, à la clarté du matin du Dimanche de Pâques, il est ressuscité. Seul Dieu pouvait le faire. Dieu l’a fait.

Le carême est un pèlerinage vers Pâques. Nous marchons avec le cœur, dans le creux de l’âme, vers le dimanche de Pâques. « Puissions-nous revivre l’expérience des disciples d’Emmaüs. Ecouter la Parole du Seigneur et nous nourrir du pain eucharistique qui permettront à notre cœur de redevenir brulant de foi, d’espérance et de charité » (Pape Francois)

Oui nous partons en randonnée en famille, en paroisse, avec des amis, avec des compagnons. Certains ont du mal à marcher, ils ont mal au pied, ils ont chaud ou froid. Il y en a qui craquent. Il faut les aider, leur redonner courage, porter leur sac, leur dire un mot aimable, oublier la mauvaise humeur. On a tous quelqu’un à servir avec une vraie intelligence. C’est le partage. Certains ont peut-être envie qu’on les aide, ils n’aiment pas se laisser servir. Ils souffrent, ils sont seuls, ils ne sont pas aimés. Avec l’amour on arrive à tout. « La pratique de l’aumône aide à découvrir que l’autre est mon frère : ce que je possède n’est jamais seulement mien » ( Pape François)

♦ Un vendredi avec les jeunes à 12h13

Des jeunes de l'Immaculée Conception et de Saint Maur ont choisi de se nourrir de l'Eucharistie, à la place du repas habituel, chaque vendredi de Carême. Sandrine et la talentueuse chorale de l'Immaculée Conception sont là pour aider chacun dans sa prière.

Liturgie de la Parole

Abbé Louis-Marie : « ... Et si nous disions : pendant ce Carême, pour toi, mon Dieu, je vais prendre du temps pour toi, je veux te mettre en premier... »

Offertoire

Communion

Vers l’Hostie Sainte, où Jésus m’attend, humblement, je relève les yeux, je Le contemple.
Dans le silence, où Jésus m’attend, mon âme assoiffée se déploie, cherchant Sa fraicheur.
Il me regarde si mystérieusement. Invisible dans l’Hostie, Il me regarde.
De son Amour brûlant, Il vient transfigurer mon cœur. Des ténèbres à la lumière, Il me relève.
Feu jaillissant du Cœur Sacré qui sans cesse guérit. Invisible dans l’Hostie, Il me regarde.

Hostia Santa.

Envoi

Ouvre mes yeux, Seigneur, fais que je voie ! Jésus Sauveur, je crois en toi !
Ouvre mes yeux, Seigneur, fais que je voie, Ton amour me conduira.

J'étais dans la nuit, dans la détresse et dans la mort.
Du fond de l'abîme j'ai crié vers toi Seigneur.
Tu m'as délivré, tu m'as guéri, tu m'as sauvé,
Mon âme est en paix car tu m'aimes.

 Un grand merci à tous ceux qui ont préparé et animé cette belle célébration,
et à chacun pour ces magnifiques silences porteurs d'une prière profonde
ainsi qu'à la chorale dont les chants ont aussi porté nos prières.

Bonne suite de Carême à chacun, bon chemin vers Pâques.