Vendredi 02 février, pour la Chandeleur, fête de la Présentation de Jésus au Temple, les commerçants étaient présents en l'église Saint Jacques pour une messe en leur honneur. Hélas quelques uns n'ont pu venir en raison de la braderie.

Des paroissiens étaient là pour les entourer et les remercier pour la qualité de leur accueil dans leur commerce. Avant Noël, des habitués et quelques nouveaux avaient fait la crèche dans leur vitrine pour manifester l'espérance de Noël, en lien avec la paroisse.

Ce jour de la Chandeleur est aussi la fête de la Lumière.

 

Un peu d'histoire : la Chandeleur a une origine païenne. D’après la coutume, les paysans parcouraient les champs en portant des flambeaux pour purifier la terre avant de semer.
Au Ve siècle, le pape la remplace par la Présentation de Jésus au temple, quarante jours après sa naissance, pour sa reconnaissance par Syméon comme "Lumière d'Israël".
La tradition voulait que l’on fasse des crêpes avec l'excédent de farine de l’année précédente, symbole de prospérité pour l’année à venir.

La célébration a donc commencé par la bénédiction des cierges.

Liturgie de la Parole

 

Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc

Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi offrir le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.

Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. Il avait reçu de l’Esprit Saint l’annonce qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ, le Messie du Seigneur. Sous l’action de l’Esprit, Syméon vint au Temple. Au moment où les parents présentaient l’enfant Jésus pour se conformer au rite de la Loi qui le concernait, Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. »

L'abbé Jean-Jacques Dufau a mis en valeur la qualité de l'accueil offert par les commerçants.

Une bénédiction spéciale pour les commerçants et une prière à Marie en ce jour de la Chandeleur où elle est présente au Temple avec Jésus.

Suite au temps de Noël, plusieurs commerçants ont été récompensés
pour les crèches faites dans leur vitrine, crèches classiques ou originales,
crèches faites main parfois...

Magasins : L'Or Végétal - AM Coiffure - Cap à Cap Coiffure - Des habits et vous
Bergamote décoration - Country Club - La cave de Max

Encore un très grand merci à tous les commerçants pour leur accueil,
à Gisèle et à tous ceux qui s'investissent dans cette église Saint Jacques,
pour assurer une présence chrétienne au cœur de la ville
et pour que l'église soit toujours accueillante (entretien, décoration...)

Merci aussi à tous ceux qui nous ont fait de bonnes crêpes
ou préparé ce petit moment de convivialité après la messe.