Index de l'article

 
Le sens de l'Avent par le père René-Luc, aumônier des étudiants à Montpellier

Emission « Le Jour du Seigneur »

Extrait : « ... Nous ne faisons pas seulement une crèche pour préparer la célébration de l’anniversaire de Jésus à Noel, mais nous nous préparons à sa venue aujourd’hui sous trois formes : Il peut venir à nous par notre mort, il peut venir à nous par la fin du monde, et il peut venir à nous dans le quotidien de notre vie.
C’est ce troisième mode de la venue de Jésus, le renforcement de sa présence dans notre vie, qui est la grâce particulière de l’avent.
Dans cet évangile, Jésus nous donne en exemple un portier. Il nous dit que ce portier doit être vigilant, il doit bien faire son travail et ne pas être endormi si son maître rentre à l’improviste. Ce que jésus nous demande, ce n’est donc pas seulement de beaucoup veiller et prier dans cette période, mais de bien faire notre travail comme doit le faire ce portier. Tu es étudiant, étudie. Tu es chef d’entreprise, dirige comme il se doit. Tu es mère au foyer, mets-y tout ton cœur. Chacun de vous a un travail qui lui est propre et en cette période de l’avent, il faut nous y appliquer, car c’est une manière d’accueillir Jésus dans nos vies... »

Texte complet en cliquant sur sa photo.

Conférence de Mgr Pierre Molères le Vendredi 8 décembre

Thème : « Ne nous laisse pas entrer en tentation – Les combats du Christ au désert »

Cette conférence de Mgr Pierre Molères, évêque émérite du diocèse, était organisée dans le cadre des "Plus" du service de la Formation permanente du Béarn. Mgr Pierre Molères a participé aux travaux de la commission des épiscopats francophones pour les textes liturgiques.

Avant la conférence au CDB, en cette fête de l'Immaculée Conception, le 8 décembre, Mgr Pierre Molères a présidé l'eucharistie, en l'église Notre Dame du Bout du Pont, pour le 85ème anniversaire de sa consécration.

Conférence du père Amédée le jeudi 14 décembre

à la Maison Saint Jacques, pour découvrir un Père de l'Eglise : Saint Grégoire de Nysse.

Grégoire de Nysse, né entre 331 et 341 à Néocésarée (actuelle Niksar en Turquie), dans la province du Pont-Euxin, mort après 394, est un théologien et un mystique de grande envergure ; comme Père de l'Église, il est fêté le 10 janvier.

Les écrits de Grégoire, en grec, sont nombreux et variés. Le Discours catéchétique s'adresse aux catéchistes et traite de questions de la foi contestées par les hérétiques. La formulation de la foi, comme toujours, se précise dans la controverse. La Vie de Moïse constitue une première formulation de la doctrine spirituelle chrétienne, elle restera au long de tous les siècles qui suivront l'une des sources d'inspiration du christianisme intérieur, mystique.

Grégoire a en outre commenté dans des homélies divers passages bibliques, notamment l'Ecclésiaste, le Cantique des cantiques et les Béatitudes.

Extraits de sa thèse dès que possible,
le thème abordé étant sur la réflexion de ce Père de l'Eglise sur
« La mort, la résurrection et l'au-delà »