Notre Dame de Fatima a "visité" notre paroisse

Ce dimanche 1er octobre 2017, dès son arrivée pour la messe de 9h30,
l'église Saint Jacques avait retrouvé l'affluence des jours de fêtes pour l'accueillir,
un accueil plein de ferveur, au vu de l'intensité des silences, des chants et des prières.

Atmosphère qui s'est prolongée au long de chacun des jours de sa présence.


 

Après l'Évangile, l'abbé Louis-Marie nous retracé l'histoire des apparitions
aux trois petits bergers de Fatima, Francisco, Jacinta et leur cousine Lucia.

Petit résumé (Wikipedia) :

Les apparitions mariales de Fátima se sont déroulées, d'après le témoignage des voyants, en 1917. Elles ont été précédées de trois apparitions d'un ange en 1915 et 1916. Cet ange qui s'est présenté aux voyants sous le titre de « l'ange du Portugal » invite les enfants à prier et leur enseigne deux courtes prières appelées « prière de l'ange de Fatima ».

  • « Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je vous aime. Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et ne vous aiment pas. ».
  • « Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je vous adore profondément et je vous offre le très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquelles il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son Cœur Sacré et du Cœur immaculé de Marie, je vous demande la conversion des pauvres pécheurs. »

Les apparitions mariales sur le site de Fátima sont au nombre de six et débutent le 13 mai 1917. « Une dame toute vêtue de blanc » apparait à trois petits bergers (François et Jacinthe Marto, et leur cousine Lucie dos Santos) et leur demande de revenir le mois suivant pour prier. De mois en mois l'apparition se reproduit et les enfants sont accompagnés par une foule de plus en plus nombreuse jusqu'à l'apparition du 13 octobre 1917 où plusieurs dizaines de milliers de croyants et curieux se pressent pour voir le « miracle » qui aurait été promis par la Vierge. Il se produit alors dans le ciel un phénomène lumineux appelé par la suite « le miracle du soleil » ou la « danse du soleil ». Parmi les observateurs il y a des universitaires et des non-croyants. Tous attestent du phénomène « non explicable ».

Les enfants ont indiqué que la Vierge Marie leur a enseigné deux courtes prières :

  • « Ô Jésus, c’est par amour pour vous, pour la conversion des pécheurs et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie ! »
  • « Ô mon Jésus, pardonnez-nous, préservez-nous du feu de l’enfer ; emmenez au Paradis toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin. »

Enfin, les enfants ont rapporté qu'une dernière prière, est « née spontanément dans leur cœur » :

  • « Ô Très Sainte Trinité, je vous adore. Mon Dieu, mon Dieu, je vous aime dans le Très Saint Sacrement. »

L'évêque de Leiria, Mgr José Alves Correia da Silva, après avoir mené une enquête canonique reconnaît officiellement les apparitions mariales en 1930, et approuve la dévotion à Notre-Dame de Fátima. François et Jacinthe Marto, atteints de la grippe espagnole meurent très vite (en 1919 et 1920). Ils sont béatifiés le 13 mai 2000 par le pape Jean-Paul II. Lucie Dos Santos entrée au noviciat des sœurs Dorothée, puis au Carmel de Coimbra décède en 2005. Son procès en béatification est en cours. Jacinta et Francisco sont canonisés par le pape François le 13 mai 2017 lors de son voyage à Fatima pour centenaire des Apparitions mariales de Fátima.

Dès l'après-midi, les confessions ont commencé et les prières ont continué, car le message de Fátima, qui est le résumé du message transmis dans l’Évangile, met en lumière les points suivants :

  • la conversion permanente (du fidèle),
  • la prière (notamment le chapelet),
  • l'Euchariste

Pour l'Église catholique, le message de Fátima (en dehors des trois secrets de Fátima) comporte une série de points clés :

  • l'adoration qui « transforme la foi en espérance et en amour ». Pour l’Église, « Fatima nous rappelle la centralité de l’adoration, en tant que voix intérieure qui nous place face à Dieu, mystère de grâce et de miséricorde. [..] l’adoration est le don humble de son existence dans les mains de Dieu », permettant ainsi au croyant de purifier son regard, ses actions et lui-même, à la lumière de l’amour de Dieu envers lui
  • le Cœur immaculé de Marie qui est le « refuge et le chemin qui […] conduit jusqu’à Dieu ». Pour l’Église, se consacrer à au cœur-immaculé, « c’est assumer la volonté de se laisser convertir par la miséricorde Divine »
  • la conversion : l'appel à la conversion est lié à l’attachement du fidèle à l’amour de Dieu. Mais si pour les chrétiens, la conversion possède une dimension personnelle, l’appel à la conversion, qui est fait à Fátima, ne s'y limite pas. Ainsi pour l’Église, le message de Fátima est « une convocation au don de soi pour la conversion des autres et pour la conversion des dynamismes de l’histoire, avec la conviction que la communauté des croyants possède un ministère de conversion »
  • l'eucharistie est l'un des thèmes qui caractérisent profondément le message de Fatima : l’appel d’une réponse de foi à l’action miséricordieuse de Dieu, transformer « le don de soi » en « don eucharistique »
  • la miséricorde qui est la porte d’entrée dans le mystère trinitaire de Dieu, dans le mystère de Dieu « communion d’amour » qui vient à la rencontre de la souffrance de chaque homme
  • le pèlerinage : un chemin vers l’intimité de sa relation avec Jésus, le chemin extérieur vers Fatima devenant « une invitation pour le pèlerin à faire un chemin intérieur », avec la certitude que Marie l’accompagne sur cette route vers Dieu
  • la réparation des péchés (des hommes) qui offensent Dieu. Cette réparation est un acte d’amour vécu non comme une imposition, mais comme « un acte libre d’amour de celui qui veut rendre heureux l’être cher, par qui il se sent infiniment aimé »
  • prier le rosaire en méditant sur les mystères de la vie du Christ, pour se laisser modeler par l’amour de Dieu, comme Marie l'a fait.

 


 

Chaque année le quartier Paul Doumer est heureux de prier Marie,
c'est donc avec beaucoup de joie que Marie de Fatima a été accueillie
au cœur de ce quartier, au milieu des HLM.

Chants, textes et prières au milieu des jeux d'enfants.

 

La prière de Fatima a été remise à chacun

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit,
je Vous adore profondément et je Vous remercie
pour les Apparitions de la Très Sainte Vierge Marie à Fatima.

Par les mérites infinis des Très Saints Cœurs de Jésus et de Marie
ô vous les Bienheureux François et Jacinthe
qui êtes dans le Ciel et qui connaissez
mieux que nous nos besoins, nos soucis et nos peines,
je vous demande d'intervenir en ma faveur
auprès de Notre Dame
afin d'obtenir la grâce de ......
Toute ma confiance est dans la force de votre prière
et la méditation toute-puissante de la Reine du Ciel.

Je vous remercie, Vous et Notre Dame,
d'intercéder auprès du Seigneur
de qui viennent toute miséricorde et toute grâce.
Ainsi soit-il.

Ce temps de prière dans ce chaleureux quartier
a été aussi l'occasion pour certains de découvrir Fabien et son sourire,
le nouveau séminariste en insertion dans la paroisse.

Marie est ensuite partie à l'église Notre Dame
pour la veillée de prière pour les vocations.


 

Notre Dame de Fatima a "visité" chacune des écoles catholiques.

Des chants mais aussi quel beau silence pour ce temps de prière
devant Notre Dame de Fatima à l'école Saint Maur !

(à suivre : en attente de photos)


 

Marie de Fatima a rejoint Marie de Notre Dame pour une très belle veillée pour les vocations.

De magnifiques témoignages ont montré la richesse et la beauté de chaque vocation :
vocation du célibat consacré, du mariage, du diaconat permanent,
vocation de religieuses, vocation sacerdotale avec Fabien, notre nouveau séminariste.

Emmanuel et Johanna, mariés depuis deux ans

Bertrand, diacre, et Chantal

(suite dès que possible :
j'essaie de récupérer les autres témoignages car je n'ai pu être présente à tout)

Marie-Thérèse, laïque consacrée


 

Impressionnante procession par le nombre de participants,
et là aussi, on sentait la ferveur et la joie d'être là, tous ensemble, pour suivre et prier Marie.
A voir le beau résumé en vidéo de Nicole, à la fin de la page.

Tout a commencé par la messe en l'église Saint Jacques.

 

Avec l'aide de quelques hommes costauds et de précieuses aides,
la procession peut commencer.

 

 

 

Chapelle Saint Louis de Gonzague

 

 

L'immense procession s'étire ensuite le long du boulevard des Pyrénées
sous le regard des convives des restaurants.

 

 

 

Arrivée à l'église Saint Martin

 

 

C'est avec beaucoup de joie dans le cœur que chacun est ensuite rentré chez lui.

Un grand merci à Nicole qui gère le site du doyenné Pau-Périphérie,
elle nous a offert la vidéo qui suit ainsi que ses photos.
Merci aussi à Marie-Odile pour ses photos.